Évaluation perceptuelle de l’Ontario Society of Occupational Therapists (EP-OSOT)

Évidence révisées en date du 19-08-2008
Auteur(s)* : Lisa Zeltzer, MSc OT
Éditeur(s) : Nicol Korner-Bitensky, PhD O ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

L’Évaluation perceptuelle de l’Ontario Society of Occupational Therapists (EP-OSOT) a été conçue pour aider à détecter la déficience perceptuelle chez les adultes qui ont subi des dommages cérébraux causés par une lésion cérébrale traumatique ou un AVC. L’EP-OSOT évalue le dysfonctionnement perceptuel dans des domaines liés aux compétences de base de vie. La mesure est également utilisée pour déterminer le degré d’atteinte, pour suivre l’évolution et pour mesurer les effets d’un traitement ou d’une guérison spontanée. L’EP-OSOT a été standardisée pour être utilisée avec des individus âgés de 40 à 69 ans.

Note : Le nom des instruments de mesure qui, en anglais, sont identifiés et nommés par des noms de genre féminin en français – ex. « Batterie » (Battery), « Catégorie » (Category), « Échelle » (Scale, Ladder), « Évaluation » (Assessment) ou « Mesure » (Measure) – sont traduits en français par le genre féminin.

Revue détaillée

But de la mesure

L’Évaluation perceptuelle de l’Ontario Society of Occupational Therapists (EP-OSOT) a été conçue pour aider à détecter la déficience perceptuelle chez les adultes qui ont subi des dommages cérébraux causés par une lésion cérébrale traumatique ou un AVC. L’EP-OSOT évalue le dysfonctionnement perceptuel dans des domaines liés aux compétences de base de vie. La mesure est également utilisée pour déterminer le degré d’atteinte, pour suivre l’évolution et pour mesurer les effets d’un traitement ou d’une guérison spontanée. L’EP-OSOT a été standardisée pour être utilisée avec des individus âgés de 40 à 69 ans.

Versions disponibles

L’EP-OSOT a été créée en 1972 par un groupe d’étude formé à Toronto pour discuter du dysfonctionnement perceptuel chez les adultes ayant des dommages cérébraux. Toutefois, Boys, Fisher, Holzberg et Reid (1988) ont été les premiers à standardiser l’EP-OSOT.

Caractéristiques de la mesure

Items :

L’EP-OSOT originale :

Cette évaluation se compose de 28 sous-tests qui évaluent 6 domaines :

(Source : Boys et al., 1988)

Domaine fonctionnel Items de test Cotation
Sensation Stéréognosie
Huit objets courants identifiés par le toucher
4 = 8/8 corrects
3 = 5-7/8 corrects
2 = 2-4/8 corrects
1 = 0-1/8 correct
Balayage Balayage
Tâche d’élimination (total possible d’éliminations = 105)
4 = 0-3 erreurs
3 = 4-10 erreurs
2 = 11-25 erreurs
1 = 26 erreurs ou plus
Apraxie Planification motrice
Manipuler 3 dispositifs de fils et œillets
4 = 30 secondes ou moins pour accomplir 3 tâches
3 = 31-60 secondes
2 = 61-90 secondes
1 = incapable de les accomplir en moins de 91 secondes
Conscience corporelle Reconnaissance des parties
Identifier les parties du corps
4 = 8/8 corrects
3 = 5-7/8 corrects
2 = 2-4/8 corrects
1 = 0-1/8 correct
Relations spatiales Environnemental
Copier des modèles de 4 motifs de panneau perforé
4 = 4/4 corrects
3 = 3/4 corrects
2 = 2/4 corrects
1 = 0-1/4 correct
Agnosie visuelle Reconnaissance de forme
Associez 9 formes à une planche de formes
4 = 9/9 corrects
3 = 6-8/9 corrects
2 = 2-5/9 corrects
1 = 0-1/9 correct

Note : Tous les items de test ont été recodés dans le format de 4 points. Seul l’item de test Suppression tactile, qui relève du domaine de Sensation, est coté dans une forme à deux variables, soit 4 = présent ou 1 = absent.

L’EP-OSOT révisée :

Cette évaluation est composée de 18 sous-tests qui évaluent 6 domaines :

  • Sensation
  • Balayage
  • Apraxie
  • Conscience corporelle
  • Relations spatiales
  • Agnosie visuelle

Afin de donner aux patients des instructions précises, l’évaluateur doit mentionner textuellement les instructions avant d’administrer l’EP-OSOT. Ces instructions ne peuvent être répétées qu’une seule fois. L’évaluateur doit consigner toutes les réponses du patient avant d’offrir de l’aide.

Cotation :

L’EP-OSOT utilise une échelle de Likert de 5 points pour tous les sous-tests, allant de 0 = incapacité du patient à faire ce qui est demandé, à 4 = rendement normal. Les scores obtenus pour chaque tâche sont additionnés pour établir un score total. Dans l’EP-OSOT originale, le score maximum qui peut être obtenu est de 112. Ci-dessous se trouve la répartition des scores. Chaque intervalle correspond à un degré de sévérité de la déficience perceptuelle globale :

(Source : Boys et al., 1988)

Score Sévérité de la déficience
110-112 Rendement normal
101-109 Cas limite, nécessite des tests supplémentaires
91-100 Déficience légère
81-90 Déficience modérée
80 ou moins Déficience sévère

Dans l’EP-OSOT révisée, le score maximum qui peut être obtenu est de 72. Ci-dessous se trouve la répartition des scores. Chaque intervalle correspond à un degré de sévérité de la déficience perceptuelle globale :

(Source : Boys et al., 1991)

Score Sévérité de la déficience
70-72 Rendement normal
61-69 Cas limite, nécessite des tests supplémentaires
51-60 Déficience légère
41-50 Déficience modérée
40 ou moins Déficience sévère

Durée :

Il n’y a pas d’information publiée concernant le temps nécessaire pour compléter l’EP-OSOT originale, mais il est prévu que cela prendrait plus de temps que l’EP-OSOT révisée, pour laquelle il faut environ 90 minutes pour la compléter (Tremblay, Savard, Casimiro & Tremblay, 2004).

Équipements :

  • Manuel d’instruction
  • Matériel d’évaluation
  • Crayon
  • Chronomètre
  • Morceau de papier de 8,5”X11”
  • Sous-tests et l’équipement pour chaque sous-test (ex. une horloge, 6 cercles sur des cartons de dimensions variées, etc)

Formation :

L’EP-OSOT a été créée afin d’être utilisée par des ergothérapeutes. Une compréhension adéquate des instructions et des procédures est nécessaire avant d’utiliser l’EP-OSOT.

Versions alternatives de l’EP-OSOT

La version révisée de l’EP-OSOT (Boys, Fisher & Holzberg, 1991).

Dans la version révisée de l’EP-OSOT, 10 sous-tests ont été éliminés des 28 présents dans la version originale de la mesure.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

  • Les patients ayant subi un AVC.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • L’EP-OSOT n’a pas été examinée pour l’utilisation avec des patients souffrant d’aphasie. Un test alternatif pour cette clientèle est le Motor-Free Visual Perception Test, qui peut parfois être utilisé pour examiner la présence de déficiences de la perception visuelle chez les patients ayant une aphasie expressive s’ils sont capables de comprendre des instructions verbales ou non verbales simples et les différentes exigences des sous-échelles.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Validé en français (Desrosiers, Mercier & Rochette, 1999).

Sommaire

Que mesure l’outil ? La déficience perceptuelle chez les adultes (Sensation, Balayage, Apraxie, Conscience corporelle, Relations spatiales et Agnosie visuelle).
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? Les patients qui ont subi des dommages cérébraux causés par une lésion cérébrale traumatique ou un AVC.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Temps d’administration Il faut environ 90 minutes pour compléter l’EP-OSOT révisée. Il n’y a pas d’information publiée concernant le temps nécessaire pour compléter l’EP-OSOT originale.
Versions EP-OSOT originale (composée de 28 sous-tests) et l’EP-OSOT révisée (composée de 18 sous-tests).
Langues Anglais et français
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Seulement une étude a examiné la cohérence interne de l’EP-OSOT originale et a relevé un coefficient alpha allant de faible à excellent.

Cohérence interne :
Seulement une étude a examiné la cohérence interne de l’EP-OSOT révisée et a relevé une excellente cohérence interne.

Test-retest :
Aucune étude n’a examiné la fidélité test-retest de l’EP-OSOT.

Inter-juges :
Une étude a examiné la fidélité inter-juges de l’EP-OSOT originale et a relevé un très grand accord (93,1%) à travers les items pour tous les sujets.

Validité Critère :
Concourante :
Une étude a relevé que l’EP-OSOT révisée a corrélé adéquatement avec la Physical Self-Maintenance Scale (PSMS), l’Instrumental Activities of Daily Living Scale et le Mini-Mental State Examination (MMSE).

Construit :
Groupes connus :
Il a été démontré que l’EP-OSOT originale et l’EP-OSOT révisée font la distinction entre des patients ayant une lésion cérébrale acquise et des témoins en bonne santé.

Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Aucune évidence.
Acceptabilité

Le recours à un proche aidant n’est pas approprié pour administrer l’EP-OSOT, car cette mesure est basée sur le rendement. L’EP-OSOT n’a pas été examinée pour l’utilisation avec des patients souffrant d’aphasie. Un test alternatif pour cette clientèle est le Motor-Free Visual Perception Test, qui peut parfois être utilisé pour examiner la présence de déficiences de perception visuelle chez les patients ayant une aphasie expressive s’ils sont capables de comprendre des instructions verbales ou non verbales simples et les différentes exigences des sous-échelles.

Faisabilité L’EP-OSOT est une mesure longue à administrer et requiert une compréhension adéquate des procédures et des instructions du test de la part de l’examinateur. Un certain nombre d’items sont nécessaires comme équipement pour l’EP-OSOT, toutefois, tous les items sont facilement disponibles. L’EP-OSOT est simple à coter et utilise une échelle de Likert de 5 points pour chacun des sous-tests. Une répartition du score total est fournie et chaque intervalle correspond à un degré de sévérité de la déficience perceptuelle globale (ex. EP-OSOT originale : 80 ou moins équivaut à une déficience sévère ; EP-OSOT révisée : 40 ou moins équivaut à une déficience sévère).
Comment obtenir l’outil ?

L’EP-OSOT peut être achetée de l’éditeur :
Nelson, A Thomson Company
1120 Birchmount Road
Toronto, Ontario
M1K 5G4, Canada
Courriel : inquire@nelson.com
Site web :
http://www.assess.nelson.com/pdf/assessmentcatalogue/cn-19.pdf

Propriétés psychométriques

Résumé

L’EP-OSOT n’a pas été bien étudiée : à notre connaissance, les concepteurs de l’EP-OSOT ont personnellement recueilli la majorité des données psychométriques qui sont actuellement publiées sur l’échelle. Les propriétés psychométriques de la version originale de l’EP-OSOT reposaient sur une étude de Boys et al. (1998) auprès de 80 patients ayant des dommages cérébraux (ayant subi un AVC, ou avec une tumeur, une hydrocéphalie à pression normale ou une anoxie), et un groupe de 70 participants normaux du point de vue neurologique. Les propriétés psychométriques de la version révisée de l’EP-OSOT reposaient sur une étude de Boys et al. en 1991.

Des recherches plus approfondies sur la fidélité, la validité et la sensibilité de l’EP-OSOT sont nécessaires auprès d’un plus grand nombre de sujets. Aux fins de cette revue, une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques de l’EP-OSOT.

Fidélité

Cohérence interne :
EP-OSOT originale :
Boys et al. (1988) ont examiné la cohérence interne de l’EP-OSOT originale et ont relevé des coefficients alpha allant de faibles (Conscience corporelle – Reconnaissance des parties, alpha = 0,23) à excellents (Fonction sensorielle – Localisation, alpha = 0,95).

EP-OSOT révisée :
Boys et al. (1991) ont examiné la cohérence interne de l’EP-OSOT révisée et ont relevé que cette version de l’EP-OSOT a une excellente cohérence interne (alpha de Cronbach = 0,90).

Inter-juges :
EP-OSOT originale :
Boys et al. (1998) ont examiné la fidélité inter-juges de l’OSOT en ayant à la fois le thérapeute traitant et l’un des chercheurs pour coter indépendamment le rendement de 46 patients, sur des feuilles de cotation distinctes. L’accord pour cette étude était très élevé (93,1%) à travers les items pour tous les sujets.

Validité

Critère :

Concourante :
Boyd et Dawson (2000) ont examiné la relation entre la déficience perceptuelle et l’indépendance dans les activités de base de la vie domestique, auprès d’un échantillon d’adultes âgés vivant en établissement ou dans la communauté. Dans cette étude, l’EP-OSOT a corrélé adéquatement avec la Physical Self-Maintenance Scale (PSMS – Lawton & Brody, 1969) (r = 0,44), l’Instrumental Activities of Daily Living Scale (r = 0,44), et la Mini-Mental State Evaluation (MMSE – Folstein, Folstein & McHugh, 1975) (r = 0,43). Les résultats de cette étude suggèrent que la déficience perceptuelle est liée à l’état des activités de la domestique.

Construit :

Boys et al. (1998) ont relevé que les corrélations modérées observées entre les scores obtenus pour chacun des 6 domaines de l’EP-OSOT originale démontrent que chaque domaine mesure différents concepts qui, ensemble, donnent un score de déficit perceptuel global.

Groupes connus
Il a été démontré que l’EP-OSOT originale et l’EP-OSOT révisée font la distinction entre les patients ayant une lésion cérébrale acquise et les témoins en bonne santé (Boys et al., 1991 ; Boys et al., 1988). Lorsque les rendements des patients et des participants témoins ont été comparées dans l’étude de Boys et al. (1988), des différences statistiquement significatives ont été observées pour tous les tests, sauf pour l’Apraxie idéatoire.

Sensibilité/Spécificité :

Boys et al. (1988) ont relevé que le score total de la version originale de l’EP-OSOT peut distinguer les individus ayant une déficience neurologique de participants témoins normaux du point de vue neurologique. À un score seuil de 110, l’EP-OSOT peut distinguer des individus ayant une déficience fonctionnelle et un groupe témoin sans déficience neurologique avec une sensibilité de 100% et une spécificité de 40% seulement. À un seuil de 100, la sensibilité s’est avérée de 63,7% et la spécificité de 100%.

Boys et al. (1991) ont relevé que le score total de la version révisée de l’EP-OSOT peut également faire la distinction entre les individus ayant des dommages cérébraux et les participants témoins normaux du point de vue neurologique. La sensibilité s’est avérée de 100% avec un score seuil de 70 et plus, et de 58% avec un seuil de 60. La spécificité s’est avérée de 40% avec un score seuil de 70 et moins, et de 100% avec un seuil de 60.

Références

  • Boyd, A., Dawson, D. R. (2000). The relationship between perceptual impairment and self-care status in a sample of elderly persons. Physical & Occupational Therapy in Geriatrics, 17(4), 1-16.
  • Boys, M., Fisher, P., & Holzberg, C. (1991). The OSOT Perceptual Evaluation Manual: Revised. Scarborough, Ont.: Nelson Canada.
  • Boys, M., Fisher, P., Holzberg, C., & Reid, D. (1988). The OSOT Perceptual Evaluation: A research perspective. American Journal of Occupational Therapy. 42, 92-98.
  • Desrosiers, J.,Mercier, L.,Rochette, A. (1999).Test-retest and inter-rater reliability of the French version of the Ontario Society of Occupational Therapy (OSOT) Perceptual Evaluation. Can J Occup Therapy, 66(3), 134 -139.
  • Folstein, M., Folstein, S., McHugh, P. (1975). Mini-mental State: A practical method for grading the cognitive state of patients for the clinician. Journal of Psychiatric Research, 12,189-198.
  • Lawton, M. P., Brody, E. M. (1969). Assessment of older people: self-maintaining and instrumental activities of daily living. Gerontologist, 9, 179-186.
  • Temblay, L. E., Savard, J., Casimiro, L., Tremblay, M. (2004). Répertoire des Outils d’Évaluation en Français pour la Réadaptation (pp406-408). Ottawa, ON: Regroupement des intervenantes et intervenants francophones en santé et en services sociaux de l’Ontario: Université d’Ottawa: CFORP.

Voir la mesure

L’EP-OSOT peut être achetée de l’éditeur

Adresse de l’éditeur :
Nelson, A Thomson Company
1120 Birchmount Road,
Toronto, Ontario M1K 5G4, Canada
Téléphone : 416-752-9448 ou 1 800 268-2222
Fax : 416-752-8101 ou 1 800 430-4445
Courriel : inquire@nelson.com
Site web : http://www.assess.nelson.com/pdf/assessmentcatalogue/cn-19.pdf

Table des matières
Votre opinion