Disability Assessment Scale (DAS)

Évidence révisées en date du 19-06-2012
Auteur(s)* : Katie Marvin, MSc. PT
Éditeur(s) : Annabel McDermott ; Nicol Korner-Bitensky, PhD OT
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

La Disability Assessment Scale (DAS) évalue le handicap fonctionnel du membre supérieur chez les patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC.

Note : Le nom des instruments de mesure qui, en anglais, sont identifiés et nommés par des noms de genre féminin en français – ex. « Batterie » (Battery), « Catégorie » (Category), « Échelle » (Scale, Ladder), « Évaluation » (Assessment) ou « Mesure » (Measure) – sont traduits en français par le genre féminin.

Revue détaillée

But de la mesure

La Disability Assessment Scale (DAS) évalue le handicap fonctionnel du membre supérieur chez les patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC. La DAS a été développée comme un outil qui évalue objectivement la déficience fonctionnelle résultant de la spasticité.

Versions disponibles

Aucune documentée.

Caractéristiques de la mesure

Items :

  • Hygiène des mains
    • Étendue de macération, ulcération ou infection sur la paume.
    • Propreté de la paume, facilité de nettoyage, coupe des ongles.
    • Effets d’incapacités reliées à l’hygiène sur d’autres zones de fonctionnement.
  • Habillage
    • Capacité de s’habiller.
    • Effets d’incapacités reliées à l’habillage sur d’autres zones de fonctionnement.
  • Anomalie de position du membre
    • Degré d’anomalie de position du membre.
  • Douleur
    • Intensité de douleur ou inconfort relié à la spasticité du membre supérieur.
    • Interférence avec les activités de la vie quotidienne.

Description des tâches :

Les patients sont interrogés afin de déterminer l’étendue du handicap fonctionnel dans les 4 domaines suivants :

  • Hygiène : L’évaluateur évalue l’étendue de macération, ulcération ou infection sur la paume; la propreté de la paume, la facilité de nettoyage et la coupe des ongles; et les effets d’incapacités reliées à l’hygiène sur d’autres zones de fonctionnement
  • Habillage : L’évaluateur évalue la capacité du patient à s’habiller et les effets d’incapacités reliées à l’habillage sur d’autres zones de fonctionnement
  • Position du membre : L’évaluateur évalue le degré d’anomalie de la position du membre; et
  • Douleur : L’évaluateur évalue l’intensité de la douleur ou de l’inconfort relié à la spasticité du membre supérieur et l’interférence avec les activités de la vie quotidienne.

Cotation :

La DAS utilise une échelle d’évaluation de 4 points selon les critères suivants :

  • 0 – pas de handicap
  • 1 – handicap léger (perceptible, mais n’interfère pas significativement avec les activités normales)
  • 2 – handicap modéré (les activités normales demandent davantage d’efforts et/ou de l’assistance)
  • 3 – handicap sévère (les activités normales sont limitées)

Durée :

N’est pas typiquement documentée.

Formation :

Aucune n’est spécifiée.

Sous-échelles :

Aucune

Équipements :

Aucun n’est précisé.

Versions alternatives de la Disability Assessment Scale

Aucune n’est documentée.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

  • Les clients ayant subi un AVC et présentant de la spasticité.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Les clients sans spasticité

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Aucune n’est documentée autre que l’anglais.

Sommaire

Que mesure l’outil ? Le handicap fonctionnel chez les patients avec de la spasticité.
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? La Disabilibity Assessment Scale peut être utilisée avec les clients ayant de la spasticité à la suite d’un AVC, mais elle n’est pas limitée à ceux-ci.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Temps d’administration Non documenté.
Versions Aucune
Autres langues Aucune autre que l’anglais.
Propriétés psychométriques
Fidélité Intra-juge :
Une étude a examiné la fidélité intra-juge de la DAS chez les patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC et a relevé une fidélité intra-juge allant d’adéquate à excellente.

Inter-juges :
Une étude a examiné la fidélité inter-juges de la DAS chez les patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC et a relevé une fidélité inter-juges allant d’adéquate à excellente.

Validité Aucune étude n’a examiné la validité de la DAS.
Effets plancher/plafond Aucune étude n’a examiné les effets plancher/plafond de la DAS.
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? La sensibilité au changement de la DAS n’a pas été formellement étudiée, mais la DAS a été utilisée pour mesurer le changement au niveau de la spasticité dans un essai clinique avec des patients ayant subi un AVC.
Acceptabilité La DAS est un des seuls outils disponibles pour l’évaluation du handicap fonctionnel du membre supérieur chez les patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC.
Faisabilité Il y a un manque d’information sur la DAS, ce qui affecte la facilité d’administration.
Comment obtenir l’outil ? Voir : Brashear, A., Zafonte, R., Corcoran, M., Galvez-Jimenez, N., Gracies, J-M., Gordon, M.F., et al. (2002). Inter- and Intrarater reliability of the Ashworth Scale and the Disability Assessment Scale in patients with upper-limb poststroke spasticity. Archives of Physical Medicine Rehabilitation, 83, 1349-1351.

* Initialement développé pour une population ayant subi des traumatismes crâniens, les propriétés psychométriques de cet outil avec cette population sont décrites dans le guide d’administration de l’outil.

Propriétés psychométriques

Résumé

Une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques de la Disability Assessment Scale lorsqu’elle est utilisée avec des patients ayant subi un AVC. Seulement une étude a été identifiée. Des études supplémentaires sont nécessaires avant de tirer des conclusions définitives concernant la fidélité et la validité de la DAS afin de l’utiliser avec les patients ayant subi un AVC.

Effets plancher/plafond

Aucune étude examinant les effets plancher/plafond de la DAS n’a été identifiée.

Fidélité

Cohérence interne :
Aucune étude n’a examiné la cohérence interne de la DAS.

Test-retest :
Aucune étude n’a examiné la fidélité test-retest de la DAS.

Intra-juge :
Brashear et al. (2002) ont étudié la fidélité intra-juge de la DAS auprès de 9 patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC. Tous les patients ont été évalués à deux reprises au cours de la même journée par 10 évaluateurs formés. La fidélité intra-juge, telle que calculée par des scores kappa pondérés globaux, allait d’adéquate à excellente (k = 0,520 ; 0,530 ; 0,775 ; et 0,776, respectivement pour l’hygiène, l’habillage, la position du membre et la douleur).

Inter-juges :
Brashear et al. (2002) ont étudié la fidélité inter-juges de la DAS auprès de 9 patients avec de la spasticité à la suite d’un AVC. Tous les patients ont été évalués à deux reprises dans la même journée (dans un intervalle d’au moins une heure) par 10 évaluateurs formés. La fidélité inter-juges, tel que calculée par le Kendall’s W, allait d’adéquate à excellente (Kendall’s W = 0,494 ; 0,557; 0,626 ; et 0,772, respectivement pour l’habillage, la position du membre, l’hygiène et la douleur).

Validité

Contenu :

Aucune étude n’a examiné la validité de contenu de la DAS.

Critère :

Concourante :
Aucune étude n’a examiné la validité concourante de la DAS.

Prédictive :
Aucune étude n’a examiné la validité prédictive de la DAS.

Construit :

Convergente/Discriminante :
Aucune étude n’a examiné la validité convergente/discriminante de la DAS.

Groupes connus :
Aucune étude n’a examiné la validité des groupes connus de la DAS.

Sensibilité/Spécificité :

Aucune étude n’a examiné la sensibilité/spécificité de la DAS.

Sensibilité au changement

Brashear et al. (2002) ont étudié l’effet de la toxine botulinique de type A sur la spasticité du fléchisseur du bras auprès de 126 patients ayant subi un AVC, et ce, sur une période de 12 semaines. La DAS a été administrée avant l’intervention et à 4, 6, 8 et 12 semaines. Bien que la sensibilité au changement de la DAS n’ait pas été formellement évaluée dans cette étude, l’échelle a été suffisamment sensible pour détecter une amélioration dans le fonctionnement à la suite d’un traitement de botox.

Références

  • Brashear, A., Gordon, M.F., Elovic, E., Kassicieh, V.D., Marciniak, C., Do, M., Lee, C-H, Jenkins, S. et al. (2002). Intramuscular injection of botulinum toxin for the treatment of wrist and finger spasticity after a stroke. New England Journal of Medicine, 347(6), 395-400.
  • Brashear, A., Zafonte, R., Corcoran, M., Galvez-Jimenez, N., Gracies, J-M., Gordon, M.F., et al. (2002). Inter- and Intrarater reliability of the Ashworth Scale and the Disability Assessment Scale in patients with upper-limb poststroke spasticity. Archives of Physical Medicine Rehabilitation, 83, 1349-1351.

Voir la mesure

Des informations supplémentaires peuvent être obtenues dans la publication suivante

Brashear, A., Zafonte, R., Corcoran, M., Galvez-Jimenez, N., Gracies, J-M., Gordon, M.F., et al. (2002). Inter- and Intrarater reliability of the Ashworth Scale and the Disability Assessment Scale in patients with upper-limb poststroke spasticity. Archives of Physical Medicine Rehabilitation, 83, 1349-1351.

Table des matières
Votre opinion