Executive Function Performance Test (EFPT)

Évidence révisées en date du 25-02-2013
Auteur(s)* :Valérie Poulin, OT, PhD candidate; ; Annabel McDermott, OT
Éditeur(s) : Nicol Korner-Bitensky, PhD OT
Version française en traduction libre : Andréanne Labranche
Cohérence du contenu et de la traduction : Gabriel Plumier

But

L’Executive Function Performance Test (EFPT) est une évaluation du rendement de la fonction exécutive fondée sur l’observation de quatre Activités de la vie domestique (AVD).

Revue détaillée

But de l’outil de mesure

L’Executive Function Performance Test (EFPT) est une évaluation standardisée de la fonction cognitive fondée sur le rendement lors de la réalisation d’Activités de la vie domestique (AVD). L’EFPT utilise une approche descendante et se réalise dans un contexte environnemental (monde réel). L’EFPT est utilisé pour identifier, chez un individu : (a) les déficits dans les fonctions exécutives ; (b) les capacités pour fonctionner de manière indépendante ; et (c) la quantité d’assistance nécessaire pour réaliser complètement une tâche (Baum, 2011).

Versions disponibles

L’EFPT a été développé par Baum, Morrison, Hahn et Edwards (2003) du programme d’ergothérapie de la Washington University Medical School.

Caractéristiques de l’outil

Description des tâches :

L’EFPT évalue le rendement lors de la réalisation de quatre tâches fonctionnelles, complétées dans l’ordre suivant:

  1. Cuisine simple (préparation de gruau d’avoine)
  2. Utilisation du téléphone
  3. Gestion de la médication
  4. Paiement de factures

L’EFPT évalue la capacité du client de compléter trois composantes des fonctions cognitives pour réaliser la tâche :

  1. Initiation de la tâche
  2. Exécution de la tâche (comprenant l’organisation, le séquençage, le jugement et la sécurité)
  3. Réalisation complète de la tâche

L’EFPT utilise un système d’indiçage normalisé qui permet l’utilisation de cet outil avec des individus présentant des capacités variées (Baum, 2011).

Cotation et interprétation des scores :

L’évaluateur observe les fonctions exécutives d’un client lors de la réalisation de la tâche et enregistre également le niveau d’indices de rendement nécessaire pour sa réalisation.

Fonctions exécutives

  • Initiation à la tâche : Commencer la tâche. L’individu se dirige vers la table contenant le matériel pour réunir les items nécessaires à la réalisation de la tâche.
  • Exécution : L’individu réalise les étapes de la tâche.
  • Organisation : Arrangement des outils/du matériel nécessaires pour compléter la tâche. L’individu récupère et utilise correctement les items nécessaires à la tâche.
  • Séquençage : Exécution des étapes dans un ordre approprié. L’individu réalise les étapes dans un ordre approprié, s’occupe de chaque étape d’une manière appropriée et peut porter son attention d’une étape à une autre.
  • Jugement et sécurité : Évitement des situations dangereuses. L’individu démontre qu’il est conscient de la sécurité en évitant activement ou en prévenant la création de situations dangereuses.
  • Réalisation complète de la tâche : Fin de la tâche. L’individu indique qu’il a terminé ou s’éloigne de l’endroit où avait lieu la dernière étape.

Hiérarchie des indices :

Indices requis Score
Aucun indice requis 0
Orientations verbales indirectes 1
Orientations gestuelles 2
Assistance verbale directe 3
Assistance physique 4
Faire à la place du participant 5

Le score correspond au plus haut niveau d’indices dont le client a eu besoin pour accomplir la tâche.

L’EFPT correspond à trois scores globaux :

Scores Comment est-il calculé ? Quelle est l’étendue du score ?
1. Score des composantes des fonctions exécutives. Somme des cotes enregistrées à chacune des quatre tâches pour l’initiation, l’organisation, le séquençage, le jugement et la réalisation complète. Chaque composante des fonctions exécutives peut aller de 0 à 5, avec un total des quatre tâches allant de 0 à 20.
2. Score de la tâche Somme des cinq scores pour chaque tâche. Chaque tâche peut aller de 0 à 25.
3. Score total Somme du rendement pour la réalisation de chacune des quatre tâches. 0 à 100.

Un score élevé indique que le client a besoin de plus d’indices et qu’il éprouver plus de difficultés au niveau des fonctions exécutives.

Temps d’administration requis :

L’EFPT prend approximativement entre 30 et 45 minutes à compléter.

Formation nécessaire :

Bien qu’il n’y ait pas d’exigences spécifiques en matière de formation, l’examinateur doit avoir de l’expérience pour fournir de l’encadrement et donner des indices (une feuille guide pour les orientations à offrir est disponible dans le manuel de formation : Baum 2011).

Équipement :

Laisser tous les items nécessaires pour l’exécution des tâches dans une boîte transparente sur une table (la «table de matériels»). Mettre la boîte sur une table basse ou sur un tabouret si la personne est en fauteuil roulant.

  • Savon à main dans un distributeur (tel qu’on pourrait le trouver à la maison).
  • Serviettes de papier (si vous utilisez des serviettes en tissu, elles devront être lavées après chaque utilisation).
  • Casserole (avec une poignée qui devient chaude et qui nécessite l’utilisation d’une mitaine à four).
  • Mitaine à four.
  • Sous-plat à placer près de la cuisinière pour y mettre la casserole lorsque la cuisine est terminée.
  • Repose-cuillère.
  • Tasse à mesurer (en verre) – de 250 ml.
  • Tasses à mesurer pour ingrédients secs.
  • Cuillère pour mélanger.
  • Spatule en caoutchouc.
  • Avoine à l’ancienne.
  • Bol.
  • Cuillère pour manger.
  • Salière.
  • Minuterie – une minuterie qui peut être utilisée pour mesurer deux minutes.
  • Crayon/papier.
  • Annuaire téléphonique.
  • Loupe.
  • Flacon de médicaments sur lequel se trouvent des instructions avec le nom de la personne – rempli de bonbons sans sucre.
  • Flacon de médicaments sur lequel se trouvent des instructions avec le nom d’une autre personne – rempli de bonbons sans sucre.
  • Craquelins.
  • Bouteille de Claritin (ou autre version disponible sans ordonnance – non-prescrit) servant de distracteur – rempli de bonbons sans-sucre.
  • Verres pour boire.
  • Deux factures : une pour le câble (doit être payée dans 30 jours) et une pour le téléphone (doit être payée immédiatement). Elles viennent avec des enveloppes pré-adressées et sont mélangées avec cinq autres types de courrier (lettre provenant de la compagnie de cartes de crédit, carte postale, dépliant, lettre dans une enveloppe blanche, catalogue de commande par courrier) dans un sac Ziploc.
  • Carnet de chèques, le nom de la personne se retrouvant sur le chèque.
  • Feuille de bilan (c.-à-d. livre de compte) avec une balance de 5,00$ de moins que le total des factures.
  • Stylo.
  • Calculatrice.
  • Autres items distracteurs.
  • Pinces.
  • Poivrière.
  • Une feuille de consignes agrandie pour la tâche de cuisine comme celle qui se trouve sur la boîte de gruau d’avoine (les gens sont parfois incapables de lire les petits caractères). EXCEPTION: Il faut dire de cuire pendant deux minutes (cela leur permet d’avoir le temps pour utiliser la minuterie et de recevoir des indices, si nécessaire).
  • Un chronomètre ou une minuterie (il est acceptable d’utiliser la fonction minuterie d’un téléphone).
  • Préparer une carte de réponses pour les questions de pré-test.
  • Placer les factures et le courrier distracteur dans un sac de plastique ayant un volume de quatre litres.
  • Placer les médicaments dans un sac de plastique ayant un volume d’un litre.

Items additionnels :

  • Questions prétest
  • Script
  • Formulaires B-E
  • Charte d’indices
  • Charte d’évaluation du comportement

Ce qu’il faut considérer avant de commencer :

L’EFPT est un outil standardisé d’évaluation de la cognition ; les procédures pour le test devraient être suivies précisément afin de maintenir la validité du test. Tous les items doivent être administrés. Si un client refuse de faire une tâche, celle-ci peut être sautée et réalisée plus tard.

Les conversations et la rétroaction verbale ne sont pas permises.

Des administrations multiples peuvent causer un effet d’apprentissage.

Versions alternatives de l’EFPT

Il n’y a pas d’autres versions de cet outil d’évaluation.

Clientèles cibles

Peut être utilisé avec :

  • Les adolescents, les adultes et les personnes âgées.
  • L’EFPT est adapté à l’utilisation chez les clients avec des déficits moteurs. Les clients sont évalués selon le niveau d’indices nécessaire, mais ne sont pas pénalisés s’ils demandent de l’aide parce que leurs déficits nécessitent de l’assistance physique (Baum et al., 2008).
  • L’EFPT a été testé auprès de populations ayant subi un AVC (Baum et al., 2008), avec de la sclérose en plaques (Goverover et al., 2005) et de la schizophrénie (Katz et al., 2007).
  • L’EFPT a été utilisé chez des patients avec une blessure traumatique au cerveau (Toglia et al., 2010).

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • L’EFPT n’est pas adapté à l’utilisation chez les individus avec des déficits cognitifs sévères qui sont incapables de suivre des directives.

Note : Les évaluateurs devraient considérer soigneusement les effets de l’apraxie et de l’aphasie sur le rendement lors de la réalisation des tâches.

Dans quelles langues l’outil est-il disponible ?

Le manuel de formation de l’EFPT est disponible en anglais. Il a été traduit et validé en suédois et en hébreu.

Sommaire

Que mesure l’outil ? L’EFPT mesure les fonctions exécutives dans un contexte de réalisation d’une tâche.
Pour quelles clientèles cet outil peut-il être utilisé ? L’EFPT peut être utilisé avec les clients ayant subi un AVC, mais son usage n’est pas limité à cette clientèle.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Quel domaine de la CIF est mesuré ? L’activité
Temps d’administration requis 30-45 minutes
Versions Une version mise à jour du manuel de formation de l’EFPT a été publiée en 2011.
Langues L’EFPT a été développé en anglais, traduit et validé en suédois et en hébreu.
Measurement psychométriques
Fidélité

Cohérence interne :

Une étude a relevé une excellente cohérence interne pour le score total de l’EFPT et une cohérence interne allant d’adéquate à excellente pour les tâches. Les corrélations entre le score total de l’EFPT et les composantes des fonctions exécutives se sont avérées excellentes.

Test-retest :

Aucune étude n’a documenté d’information sur la fidélité test-retest de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.

Intra-juge :

Aucune étude n’a documenté d’information concernant la fidélité intra-juge de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.

Inter-juges :

Une étude a relevé une excellente fidélité inter-juges pour le score total de l’EFPT et pour toutes les tâches.

Validité

Contenu :

L’EFPT a été développé en se basant sur le Kitchen Task Assessment de Baum & Edwards’ (1993).

Critère :

Concourante :

Trois études ont examiné la validité concourante de l’EFPT auprès de patients en phase aiguë ou chronique de récupération post-AVC et ont relevé une excellente corrélation avec le Functional Assessment Measure ainsi qu’une corrélation allant d’adéquate à excellente avec l’Assessment of Motor and Process Skills et le Short Blessed Test. De plus, des corrélations adéquates ont été relevé avec la Mesure de l’indépendance fonctionnelle, le Logical Memory Total Recall Test, les sous-tests de séquence de chiffres inversé du Weschler Memory Scale-Revised, l’Animal Naming Test, le Sorting Test, le Verbal Fluency Test, le Colour Word Interference Test du Delis-Kaplan Executive Function System ainsi que la partie B du Trail Making Test.

Prédictive :

Aucune étude n’a documenté d’information sur la validité prédictive de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.

Construit :

Convergente/discriminante :

Aucune étude n’a documenté d’information concernant la validité discriminante de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.

Groupes connus :

Une étude a relevé que l’EFPT était capable de faire la distinction entre des clients ayant subi un AVC léger et des clients ayant subi un AVC modéré, ainsi qu’entre des clients ayant subi un AVC léger et des témoins en santé.

Effets plancher/plafond Aucune étude n’a documenté d’information concernant les effets de plancher ou de plafond de l’EFPT dans une population ayant subi un AVC.
Sensibilité/spécificité Aucune étude n’a documenté d’information concernant la sensibilité ou la spécificité de l’EFPT dans une population ayant subi un AVC.
Est-ce que l’outil est sensible au changement ? Aucune étude n’a documenté d’information concernant la sensibilité au changement de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.
Acceptabilité L’EFPT comprend des tâches du monde réel. L’outil peut être administré à des personnes dont les capacités varient en raison de la flexibilité nécessaire pour fournir une hiérarchie d’indices au besoin.
Faisabilité L’EFPT peut être administré à la maison ou sur une unité de réadaptation. L’outil est simple à administrer et les consignes sont clairement précisées dans le manuel du test. L’EFPT évalue ce qu’un individu est capable de faire au lieu de ce qu’il est incapable de faire.
Comment obtenir l’outil ?

L’EFPT est gratuit et peut être obtenu de Carolyn Baum à l’adresse suivante : baumc@wustl.edu. Il peut aussi être obtenu en ligne grâce aux sites web suivants :

Propriétés psychométriques

Résumé

Une recherche dans la littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes concernant les propriétés psychométriques de l’Executive Function Performance Test (EFPT). Cet outil d’évaluation peut être utilisé avec plusieurs populations, mais ce module concerne uniquement les propriétés psychométriques de l’outil lorsqu’il est utilisé auprès de patients qui ont subi un AVC. Trois études ont été identifiées.

Effets plancher/plafond

Aucune étude n’a documenté d’information sur les effets de plancher ou de plafond de l’EFPT auprès d’une population composée d’individus ayant subi un AVC.

Fidélité

Cohérence interne :

Baum et al. (2008) ont examiné la cohérence interne de l’EFPT auprès d’un échantillon composé de 75 patients en phase chronique de récupération d’u AVC léger ou modéré et de 22 témoins sains d’un âge correspondant. La cohérence interne, calculée en utilisant les coefficients alpha de Cronbach, s’est avérée excellente pour le score total (alpha=0,94) et allant d’adéquate à excellente pour les items du test (faire la cuisine: alpha = 0,86 ; payer les factures : alpha = 0,78 ; gérer ses médications : alpha = 0,88 ; utiliser un téléphone : alpha = 0,77). Les corrélations entre le score total de l’EFPT et les composantes des fonctions exécutives se sont avérées excellentes (initiation : r= 0,91 ; organisation : r= 0,93 ; séquençage : r = 0,88 ; sécurité et jugement : r = 0,78 ; réalisation complète de la tâche : r = 0,89).

Test-retest :

Aucune étude n’a documenté d’information concernant la fidélité test-retest de l’EFPT auprès d’une population composée d’individus ayant subi un AVC.

Inter-juges :

Baum et al. (2008) ont examiné la fidélité inter-juges de l’EFPT avec trois évaluateurs formés et dix participants (cinq clients ayant subi un AVC et cinq témoins sains). La fidélité inter-juges, calculée à l’aide des coefficients de corrélation intra-classe (CCI), s’est avérée excellente pour le score total (CCI = 0,91) et pour tous les items du test (cuisine: ICC = 0,94 ; payer des factures : ICC = 0,89 ; gérer sa médication: ICC = 0,87 ; utiliser un téléphone : ICC = 0,79).

Validité

Contenu :

L’EFPT a été développé au programme d’ergothérapie de la Washington University Medical School.

L’EFPT a été conçu à partir du Kitchen Task Assessment de Baum & Edwards (1993).

Critère :

Concourante :

Baum et al. (2008) ont examiné la validité concourante de l’EFPT en comparaison avec des tests fonctionnels et neuropsychologiques auprès d’un échantillon de 73 patients en phase chronique de récupération d’un AVC léger à modéré, et en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. Les tests fonctionnels comprenaient le Functional Assessment Measure et la Mesure de l’indépendance fonctionnelle (MIF). Les tests neuropsychologiques comprenaient le Weschler Memory Scale-Revised (WMS-R), le Logical Memory Total Recall, Digit Span Forward et les sous-tests du Digit Span Backward, l’Animal Naming Test, le Short Blessed Test et le Trail Making Test. L’EFPT a démontré une excellente corrélation avec le Functional Assessment Measure (r = -0,68), et une corrélation adéquate avec la MIF (r = -0,40), le WMS-R Logical Memory Total Recall Test (r = – 0,59) les sous-tests du Digit Span Backward (r = -0,49), l’Animal Naming Test (r = -0,47), le Short Blessed Test (r = 0,39) et la partie B du Trail Making Test Part B (r = 0,39). Les corrélations avec les tests cognitifs qui ne sont pas considérés comme évaluateurs des fonctions exécutives ne se sont pas avérées significatives (partie A du Trail Making Test et les sous-test de séquence de chiffres du WMS-R).

Wolf et al. (2010) ont examiné la validité concourante de l’EFPT en comparaison avec des tests neuropsychologiques auprès d’un échantillon de 20 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC léger à modéré, et en utilisant les coefficients de corrélation de Pearson. Le score total de l’EFPT a démontré une corrélation adéquate avec le Short Blessed Test (p = 0,548), le Delis-Kaplan Executive Function System (DKEFS) et le Sorting Test (p=-0.511), le Verbal Fluency Test (p = -0,474) et le Colour Word Interference Test (p = -0,566), mais pas avec le Trail Making Test. La tâche Cuisine simple de l’EFPT a démontré une correlation adéquate avec le DKEFS et le Sorting Test (respectivement p = -0,498 et p = -0,587) le Verbal Fluency Test (p = 0,527), et une excellente corrélation avec le Short Blessed Test (p = 0,710). La tâche Paiement de factures de l’EFPT a démontré une corrélation adéquate le DKEFS, le Sorting Test, le Colour Word Interference et le Trail Making Test (p = -0,484 à -0,594). La tâche Utilisation du téléphone de l’EFPT a démontré une corrélation adéquate avec le DKEFS et le Colour Word Interference Test (p = -0,499). Aucune corrélation significative n’a été relevé entre la tâche d’organisation de la médication de l’EFPT et les autres tests neuropsychologiques.

Cederfeldt et al. (2011) ont examiné la validité concourante de l’EFPT en comparaison avec l’Assessment of Motor and Process Skills (AMPS) auprès d’un échantillon de 23 patients en phase aiguë de récupération d’un AVC léger, et en utilisant les corrélations de rang de Spearman. La corrélation entre la somme totale de toutes les tâches de l’EFPT et les habiletés de processus du AMPS s’est avérée excellente (rho = 0,61). Les corrélations entre les quatre tâches de l’EFPT et les habiletés de processus du AMPS allaient d’adéquates à excellentes (rho = 0,54 à – 0,60).

Prédictive :

Aucune étude n’a documenté d’information sur la validité prédictive de l’EFPT auprès d’une population composée d’individus ayant subi un AVC.

Construit :

Groupes connus :

Baum et al. (2008) ont examiné la validité des groupes connus de l’EFPT auprès d’un échantillon de 73 patients en phase chronique de récupération d’un AVC léger (n=59) à modéré (n=14), et 22 témoins sains ayant un âge et un niveau d’éducation correspondant à celui des patients. La sévérité de l’AVC a été déterminée à l’aide du National Institutes of Health Stroke Scale (< 5 = AVC léger, 6-15 = AVC modéré). L’EFPT s’est avéré capable de faire la distinction parmi les groupes ; les témoins sains obtenant un score total plus bas (meilleurs) que les clients avec des AVC légers (p < 0,05) et des AVC modérés (p < 0,0001). Des différences significatives ont été relevées entre les témoins sains et les clients avec des AVC légers pour la tâches de Cuisine simple (p = 0,008) et de Paiement de factures (p = 0,03). Des différences significatives ont été relevées entre les clients ayant subi un AVC léger et les clients ayant subi un AVC modéré pour les tâches de Paiement de factures (p = 0,01), d’Organisation de la médication (p = 0,001) et d’Utilisation du téléphone (p = 0,0001). L’analyse des composantes Fonctions Exécutives du test a démontré des différences significatives entre les témoins sains et les clients ayant subi un AVC léger pour le séquençage (p < 0,001) et l’organisation (p < 0,04). Des différences significatives ont été relevées entre les clients ayant subi un AVC léger et les clients ayant subi un AVC modéré pour l’organisation (p < 0,0001), le séquençage (p < 0,001), la sécurité et le jugement (p < 0,004), ainsi que la réalisation complète de la tâche (p < 0,01).

Convergente/Discriminante.

Aucune étude n’a documenté d’information concernant la validité convergente ou discriminante de l’EFPT auprès d’une population ayant subi un AVC.

Sensibilité au changement

Aucune étude n’a examiné la sensibilité au changement de l’EFPT auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC, bien que d’autres études ont été menées parmi des groupes de patients avec d’autres troubles du membre supérieur (voir : Beaton et al., 2001 ; Bot et al., 2004 ; MacDermid & Tottenham, 2004 et Schmitt & Di Fabio, 2004).

Sensibilité et spécificité :

Aucune étude n’a examiné la sensibilité de l’EFPT auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC, bien que d’autres études ont été conduites parmi des groupes patients avec d’autres troubles du membre supérieur (voir : Beaton et al., 2001)

Références

  • Baum, C.M. (2011). Executive Function Performance Test: training manual. St. Louis, MO: Washington University.
  • Baum, C.M. & Edwards, D. (1993). Cognitive performance in senile dementia of the Alzheimer’s type: the Kitchen Task Assessment. The American Journal of Occupational Therapy, 47, 431-6.
  • Baum, C.M., Morrison, T., Hahn, M., & Edwards, D.F. (2003). Test manual: Executive Function Performance Test. St. Louis, MO: Washington University.
  • Baum, C.M., Tabor Connor, L., Morrison, T., Hahn, M., Dromerick, A.W., & Edwards, D.F. (2008). Reliability, validity, and clinical utility of the Executive Function Performance Test: a measure of executive function in a sample of people with stroke. The American Journal of Occupational Therapy, 62(4), 446-455.
  • Cederfeldt, M., Widell, Y., Elgmark Andersson, E., Dahlin-Ivanoff, S., & Gosman-Hedström, G. (2011). Concurrent validity of the Executive Function Performance Test in people with mild stroke. British Journal of Occupational Therapy, 74(9), 443-9.
  • Goverover, Y., Kalmar, J., Gaudino-Goering, E., Shawaryn, M., Moore, N.B., Halper, J., & DeLuca, J. (2005). The relation between subjective and objective measures of everyday life activities in persons with multiple sclerosis. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 86, 2303-8.
  • Katz, N., Tadmore, I., Felzen, B., & Hartman-Maeir, A. (2007). Validity of the Executive Function Performance Test in individuals with schizophrenia. Occupational Therapy Journal of Research, 27, 1-8.
  • Toglia, J., Johnston, M.V., Goverover, Y., & Dain, B. (2010). A multicontext approach to promoting transfer of strategy use and self regulation after brain injury: an exploratory study. Brain Injury, 24(4), 664-77.
  • Wolf, T.J., Stift, S., Tabor Connor, L., Baum, C., & The Cognitive Rehabilitation Research Group. (2010). Feasibility of using the EFPT to detect executive function deficits at the acute stage of stroke. Work: Journal of Prevention, Assessment & Rehabilitation, 36(4), 405-12.

Voir la mesure

Comment obtenir l’outil de mesure ?

L’EFPT peut être obtenu en contactant Carolyn Baum à l’adresse suivante : baumc@wustl.edu. Il peut aussi être obtenu à partir des sites web suivants :

Table des matières
Nous voulons votre avis