Box and Block Test (BBT)

Évidence révisées en date du 09-06-2011
Auteur(s)* : Sabrina Figueiredo, BSc
Éditeur(s) : Lisa Zeltzer, MSc OT ; Nicol Korner-Bitensky, PhD OT ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

Le Box and Block Test (BBT) mesure la dextérité manuelle grossière unilatérale. C’est un test rapide, simple et abordable. Il peut être utilisé avec un large éventail de populations, incluant les clients ayant subi un AVC.

Revue détaillée

But de la mesure

Le Box and Block Test (BBT) mesure la dextérité manuelle grossière unilatérale. C’est un test rapide, simple et abordable. Il peut être utilisé avec un large éventail de populations, incluant les clients ayant subi un AVC.

Versions disponibles

La version originale du BBT a été développée en 1957 par Jean Hyres et Patricia Buhler. La version a été modifiée pour la version actuelle par E. Fuchs et P. Buhler (Cromwell, 1976). En 1985, des données normatives sur le BBT ont été établies par Mathiowetz, Volland, Kashman et Weber.

Caractéristiques de la mesure

Items :

Le BBT est composé d’une boîte en bois divisé en deux compartiments par une cloison et 150 blocs. L’administration du BBT consiste à demander au client de bouger, un par un, un nombre maximum de blocs d’un compartiment de la boîte à l’autre de taille égale pendant 60 secondes. La boîte devrait être orientée dans le sens de la longueur et placée à la ligne médiane du client avec le compartiment contenant les blocs orientés devant la main qui est testé. Afin de pratiquer et d’enregistrer des scores de références, le test devrait débuter par le membre supérieur non-affecté. De plus, une période d’essai de 15 secondes est permise au début de chaque côté. Avant l’essai, après que les instructions standardisées ont été données aux clients, ils doivent être avisés que le bout de leurs doigts doit traverser la cloison lors du transfert des blocs et qu’ils n’ont pas besoin de ramasser les blocs qui pourraient tombés en dehors de la boîte. (Mathiowetz, Volland, Kashman, & Weber, 1985-1).

Cotation :

Les clients sont cotés selon le nombre de blocs transférés d’un compartiment à l’autre en 60 secondes (Mathiowetz et al., 1985-1). Un score élevé indique une meilleure dextérité manuelle. Durant la performance du BBT, l’évaluateur doit surveiller que le bout des doigts du client traverse la cloison. Les blocs doivent être comptés seulement lorsque cette condition est respectée. De plus, si deux blocs sont transférés en même temps, seulement un bloc sera compté. Les blocs qui tombent à l’extérieur de la boîte, après avoir traversé la cloison, même s’ils ne se sont pas rendus dans l’autre compartiment, doivent être comptés.

Mathiowetz et al. (1985-1) ont noté que les hommes adultes en bonne santé, âgés entre 20 et 80 ans, transfèrent une moyenne de 78 blocs (ÉT±10.4) avec la main droite et de 76 blocs (ÉT±9.5) avec la main gauche. Les scores pour une femme normale en bonne santé, âgée de 60 ans et plus, sont situés entre 63 et 76 blocs. Les scores du BBT et l’âge sont inversement corrélés, ce qui signifie que la moyenne des scores du BBT diminue avec l’avancement de l’âge.

Durée :

Le BBT prend entre 2 et 5 minutes pour être administré (Finch, Brooks, Stratford, & Mayo, 2002; Mathiowetz et al., 1985-1).

Sous-échelles :

Aucune.

Équipement :

L’équipement standardisé consiste en :

  • Une boite en bois d’une dimension de 53.7 cm x 25.4 cm x 8.5 cm. La cloison doit être placée dans le milieu de la boite, divisant en deux compartiments de 25.4 cm chaque (Mathiowetz et al., 1985-1).
  • 150 cubes de bois d’une taille de 2,5 cm.
  • Un chronomètre.

Formation :

Aucune typiquement documentée.

Versions alternatives du Box and Block Test

Aucune.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

  • Clients ayant subi un AVC.

Ne devrait pas être utilisé auprès de :

  • Le BBT ne peut pas être utilisé avec les clients qui ont de graves déficiences aux membres supérieures.
  • Le BBT ne peut pas être utilisé avec les clients ayant un déficit cognitif sévère.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Il n’y a pas de traduction officielle du BBT. Les instructions spécifiques fournies au client sont en anglais. Les cliniciens et chercheurs peuvent utiliser des traductions « locales » des instructions comme cela a été démontré par des publications révisées par des pairs de la Suisse, du Canada français, de l’Italie et de l’Allemagne qui ont utilisé le BBT comme une mesure de résultats. (Broeren, Rydmark, Bjorkdahl, & Sunnerhagen, 2007; Dannenbaun, Michalsen, Desrosiers, & Levin, 2002; Mercier & Bourbonnais, 2004; Platz, Pinkowski, Kim, di Bella, & Johnson, 2005; Schneider, Schonle, Altenmuller, & Munte, 2007).

Sommaire

Que mesure l’outil ? Dextérité manuelle grossière unilatérale.
Pour quelles clientèles cet outil peut-il être utilisé ? Le BBT peut être utilisé avec des clients ayant subi un AVC, mais n’est pas limité à cette clientèle.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Temps d’administration De 2 à 5 minutes.
Versions Il n’y a pas de versions alternatives.
Langues Il n’y a pas de traduction officielle.
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Aucune étude n’a examiné la cohérence interne du BBT.

Test-retest :
Deux études ont examiné la fidélité test-retest du BBT. Les deux ont relevé une excellente fidélité test-retest en utilisant les CCI.

Inter-juges :
Deux études ont examiné la fidélité inter-juges du BBT et ont relevé une excellente fidélité inter-juges à l’aide de coefficients de corrélation et des CCI. Une étude a utilisé la corrélation de Pearson et l’autre, des CCI et le rho de Spearman.

Validité Critère :
Concourante :
Une étude a examiné la validité concourante du BBT et a relevé des corrélations allant d’adéquates à excellentes avec l’Action Research Arm Test (ARAT) et le Nine-Hole Peg Test (NHPT) en pré et post-traitement.

Prédictive :
Une étude a examiné la validité prédictive du BBT et a indiqué que le test, comparé au NHPT, au Frenchay Arm Test, à la force de préhension et à la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement (STREAM), s’est avéré être un meilleur prédicteur de la fonction du membre supérieur 5 semaines après un AVC.

Construit :
Convergente :
Trois études ont examiné la validité convergente du BBT et ont relevé d’excellentes corrélations entre le BBT et le Minnesota Rate of Manipulation Test, l’ARAT, l’Hemispheric Stroke Scale et la sous-échelle Fonction motrice de la Fugl-Meyer Assessment (FMA). Des corrélations adéquates ont été relevées entre le BBT et le SMAF, l’Ashworth scale et les sous-échelles évaluant les mouvements articulaires passifs et les douleurs articulaires de la FMA. De faibles corrélations ont été relevées entre le BBT et la sous-échelle Sensation de la FMA et l’Indice modifié de Barthel.

Effets plancher/plafond Aucune étude n’a évalué les effets plancher/plafond du BBT
Sensibilité/spécificité Aucune étude n’a évalué la sensibilité/spécificité du BBT
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Deux études ont examiné la sensibilité au changement du BBT et ont relevé que le test a une Réponse moyenne normalisée allant de modérée à large, indiquant qu’il est sensible au changement auprès de patients ayant subi un AVC.
Acceptabilité Le BBT ne devrait pas être utilisé avec les clients qui ont de graves déficiences aux membres supérieurs et ayant un déficit cognitif sévère.
Faisabilité L’administration du BBT est rapide et simple, mais requiert toutefois de l’équipement standardisé.
Comment obtenir l’outil ?

Les instructions du BBT peuvent être obtenues dans l’étude par Mathiowetz et al. (1985).
L’équipement standardisé peut être obtenu à ce site internet :

http://www.sammonspreston.com/Supply/Product.asp?Leaf_Id=7531

Propriétés psychométriques

Résumé

Une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du BBT auprès d’individus en bonne santé et d’individus ayant subi un AVC ; quatre études ont été identifiées. Le BBT semble sensible et approprié pour une clientèle ayant subi un AVC.

Effets Plancher/Plafond

Aucune étude n’a évalué les effets plancher/plafond du BBT.

Fidélité

Test-retest :
Desrosiers, Bravo, Hebert, Dutil et Mercier (1994) ont examiné la fidélité test-retest du BBT auprès de 34 personnes âgées présentant une déficience sensorimotrice du membre supérieur suite à un AVC (n = 13) et d’autres diagnostics. Les participants ont été évalués à deux reprises à un intervalle d’une semaine par le même évaluateur et dans les mêmes conditions. La fidélité test-retest du BBT s’est avérée excellente (CCI = 0,97 ; CCI = 0,96) respectivement, pour les mains droite et gauche.

Platz, Pinkowski, Van Wijck, Kim, Di Bella et Johnson (2005) ont estimé la fidélité test-retest du BBT, de l’Action Research Arm Test (Lyle, 1981), et des items de la Fugl-Meyer Assessment (FMA) incluant les sous-échelles évaluant le Fonction motrice, la Sensation, les Mouvements articulaires passifs et les Douleurs articulaires (Fugl-Meyer, Jääskö, Leyman, Olsson, & Steglind, 1975) auprès de 23 participants présentant une parésie des membres supérieurs suite à un AVC, à de la sclérose en plaques ou à un état traumatique associé à une lésion cérébrale. Le bras le plus affecté de participants a été évalué à deux reprises, à un intervalle d’une semaine, par le même évaluateur. La fidélité test-retest du BBT, calculée à l’aide de la corrélation rho de Spearman et des CCI, s’est avérée excellente (CCI = 0,96 et r = 0,97).
Note : Ce résultat ne s’applique que pour le membre supérieur le plus affecté.

Inter-juges :
Mathiowetz, Volland, Kashman et Weber (1985-1) ont évalué la fiabilité inter-juges du BBT auprès de 26 jeunes femmes en bonne santé. Les participants ont été évalués simultanément et indépendamment par deux évaluateurs. Les coefficients de corrélation de Pearson ont démontré un excellent accord (r = 1,00; r = 0,99) respectivement, pour les mains droite et gauche.
Note : L’utilisation de coefficients de corrélation de Pearson n’est pas l’analyse statistique privilégiée pour évaluer la fidélité inter-juges, car ils peuvent augmenter artificiellement l’accord entre les juges.

Platz et al. (2005), comme décrit précédemment, ont également analysé la fidélité inter-juges du BBT, de l’Action Research Arm Test (Lyle, 1981), et des items de la Fugl-Meyer Assessment (FMA) incluant les sous-échelles évaluant le Fonction motrice, la Sensation, les Mouvements articulaires passifs et les Douleurs articulaires (Fugl-Meyer, Jääskö, Leyman, Olsson, & Steglind, 1975) auprès de 44 participants présentant une parésie des membres supérieurs suite à un AVC, à de la sclérose en plaques ou à un état traumatique associé à une lésion cérébrale. Le bras le plus affecté des participants a été filmé et noté indépendamment par deux évaluateurs. La fidélité inter-juges du BBT, calculée à l’aide des CCI et du rho de Spearman, s’est avérée excellente (CCI = 0,99 et r = 0,99).
Note : Ce résultat ne s’applique que pour le membre supérieur le plus affecté.

Validité

Contenu :

Non disponible.

Critère :

Concourante :
Aucun étalon de mesure n’existe avec lequel le BBT pourrait être comparé.

Lin, Chuang, Wu, Hsieh et Chang (2010) ont comparé la validité concourante du BBT, de l’Action Research Arm Test (ARAT) et du Nine-Hole Peg Test (NHPT) pour évaluer la dextérité manuelle de 59 patients ayant subi un AVC. La Fugl-Meyer Assessment (FMA), le Motor Activity Log (MAL) et la Stroke Impact Scale (SIS) ont également été administrés pour évaluer la validité concourante du BBT, de l’ARAT et du NHPT. En utilisant le coefficient de corrélation de rang de Spearman, les corrélations allaient d’adéquates à excellentes pour le BBT, l’ARAT et le NHPT, au moment du traitement (rho allant de -0,55 à -0,80), et au post-traitement (rho allant de -0,57 à -0,71). De plus, des corrélations adéquates ont été relevées entre le BBT et l’ARAT, la FMA, le MAL et la SIS (rho allant de 0,31 à 59) ; cependant, le NHPT n’avait que des corrélations allant de faibles à adéquates avec la FMA et le MAL (rho allant de -0,16 à -0,33) ; et des corrélations allant d’adéquates à excellentes avec la SIS (rho allant de -0,58 à -0,66). En examinant à la fois les résultats des composantes de sensibilité au changement et de validation de l’étude, il a été noté que le BBT et l’ARAT sont plus appropriés que le NHPT pour évaluer la dextérité manuelle.

Prédictive :
Higgins, Mayo, Desrosiers, Salbach et Ahmed (2005) ont estimé si le BBT, le Nine-Hole Peg Test(Kellor, Frost, Silberberg, Iversen, & Cummings, 1971; Mathiowetz, Weber, Kashman, & Volland, 1985-2), le Frenchay Arm Test (Heller, Wade, Wood, Sunderland, Hewer, & Ward, 1987), le Grip Strength (Mathiowetz, Kashman, Volland, Weber, Dowe, & Rogers, 1985-3), et la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement (STREAM – Daley, Mayo, Wood-Dauphine, Danys, & Cabot, 1997) sont en mesure de prédire la fonction du membre supérieur, telle que mesurée par la BBT, 5 semaines après un AVC. La validité prédictive du BBT a été mesurée auprès de 55 patients en phase aiguë de récupération post-AVC. Les évaluations ont été effectuées à deux moments : une et cinq semaines après l’ACV. Comparativement aux autres tests d’évaluation de la performance du membre supérieur, le BBT, une semaine après l’AVC, s’est avéré être le meilleur prédicteur de la fonction du membre supérieur cinq mois après l’AVC, suivie par l’évaluation de la STREAM.

Construit:

Convergente/Discriminante :
Cromwell (1976) a examiné la validité convergente du BBT en la comparant à celle du Minnesota Rate of Manipulation Test (American Guidance Service, 1969) auprès d’une population non spécifiée. La corrélation entre le BBT et le Minnesota Rate of Manipulation Test s’est avérée excellente (r = 0,91).

Desrosiers et al. (1994) ont évalué la validité convergente du BBT en la comparant à celle du Functional Autonomy Measurement System – FAMS, connu sous le nom de SMAF en français (Hebert, Carries et Bilodeau, 1988), et de l’Action Research Arm Test (ARAT – Lyle, 1981) auprès de 104 personnes âgées présentant une déficience sensorimotrice du membre supérieur suite à un AVC (n = 53) et d’autres diagnostics. D’excellentes corrélations (r = 0,80) ont été relevées entre le BBT et l’ARAT. Des corrélations de pearson adéquates ont été relevées entre le BBT et le FAMS (r = 0,47; r = 0,51), respectivement pour les mains droite et gauche.

Platz et al. (2005) ont testé la validité convergente du BBT en la comparant à celle de l’Action Research Arm Test (Lyle, 1981), et des items de la Fugl-Meyer Assessment (FMA) incluant les sous-échelles évaluant le Fonction motrice, la Sensation, les Mouvements articulaires passifs et les Douleurs articulaires (Fugl-Meyer, Jääskö, Leyman, Olsson, & Steglind, 1975), en utilisant les corrélations de Spearman, auprès de 56 participants présentant une parésie des membres supérieurs suite à un AVC (n = 37), et d’autres conditions. D’excellentes corrélations ont été relevées entre le BBT et l’ARAT (r = 0,95) et le sous-échelle évaluant la Fonction motrice (r = 0,92) de la FMA. De plus, le BBT était corrélée à des mesures plus générales de la déficience et de la limitation d’activité, telles que l’Ashworth Scale (Ashworth, 1964), l’Hemispheric Stroke Scale (Adams, Meador, Sethi, Grotta, & Thomson, 1986) et l’Indice modifié de Barthel (Collin, Wade, Davies, & Horne, 1988). Une excellente corrélation a été relevée entre le BBT et l’Hemispheric Stroke Scale (r = -0,67). Des corrélations adéquates ont été relevées entre le BBT et les sous-échelle évaluant les Mouvements articulaires passifs et les Douleurs articulaires de la FMA (r = 0,43) et l’Ashworth Scale (r = -0,38). De faibles corrélations ont été relevées entre le BBT et la sous-échelle évaluant la Sensation de la FMA (r = 0,28) et l’Indice modifié de Barthel (r = 0,04).
Note : Des corrélations négatives ont été observées, car un score élevé sur le BBT indique une meilleure performance, tandis qu’un score faible sur l’Hemispheric Stroke Scale ou l’Ashworth Scale indique une meilleure performance.

Groupes connus :
Aucune étude n’a examiné la validité de groupes connus du BBT.

Sensibilité au changement

Higgings et al. (2005) ont évalué sensibilité au changement du BBT, du Frenchay Arm Test (Heller et al., 1987), du Grip strength (Mathiowetz et al., 1985-3) et de la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement (STREAM – Daley et al., 1997) auprès de 50 participants en phase aiguë de récupération post-AVC. Les participants ont été évalués à une et quatre semaines après l’AVC. La Réponse moyenne standardisée (RMS) a été utilisée pour calculer la sensibilité au changement. Parmi ces tests d’évaluation de la performance du membre supérieur, le BBT s’est avéré le plus sensible pour détecter le changement, avec une large RMS de 0,8.
Note : La RMS est une variante de l’ampleur de l’effet et des valeurs plus élevées indiquent une meilleure sensibilité au changement.

Lin, Chuang, Wu, Hsieh et Chang (2010) ont évalué la sensibilité au changement du BBT, de l’Action Research Arm Test (ARAT) et du Nine-Hole Peg Test (NHPT) pour évaluer la dextérité manuelle auprès de 59 patients en phase subaiguë de récupération post-AVC (< 6 mois) et se situant aux stades IV à VI selon la classification de Brunnström pour la fonction proximale et distale du membre supérieur. Les patients ont été assignés aléatoirement à un traitement par contrainte induite, à un entraînement bilatéral du bras ou à une intervention témoin et ont reçu 2 heures de traitement par jour, 5 jours par semaine, pendant 3 semaines. Les évaluations ont été effectuées au départ de l’étude et à 3 semaines. En utilisant la Réponse moyenne standardisée (RMS) pour calculer la sensibilité au changement, il a été constaté que le BBT, l’ARAT et le NHPT présentaient une RMS modérée (respectivement, 0,74, 0,64, 0,79), ce qui indique une sensibilité permettant de détecter un changement au niveau de la dextérité manuelle. En examinant à la fois les résultats des composantes de sensibilité au changement et de validation de l’étude, il a été noté que le BBT et l’ARAT sont plus appropriés que le NHPT pour évaluer la dextérité manuelle.

Références

  • American Guidance Service. The Minnesota Rate Manipulative Tests. Examiner’s manual. Circle Pines, (MN): Author; 1969.
  • Adams, R.J., Meador, K.J., Sethi, K.D., Grotta, J.C., & Thomson, D.S. (1986). Graded neurologic scale for the use in acute hemispheric stroke treatment protocols. Stroke 18, 665-669.
  • Ashworth, B. (1964). Preliminary trial of carisoprodol in multiple sclerosis. Practitioner, 192, 540-542.
  • Broeren, J., Rydmark, M., Bjorkdahl, A., & Sunnerhagen, K.S. (2007). Assessment and training in a 3-dimensional virtual environment with haptics: a report on 5 cases of motor rehabilitation in the chronic stage after stroke. Neurorehabilitation & Neural Repair, 21(2), 180-189.
  • Collin, C., Wade, D.T., Davies, S., & Horne, V. (1988). The Barthel ADL Index: a reliability study. International Disability Study, 10, 61-63.
  • Cromwell, F.S (1965). Occupational therapists manual for basic skills assessment: primary prevocational evaluation. Pasadena, (CA): Fair Oaks Printing; 29-31.
  • Daley, K., Mayo, N.E., Wood-Dauphinee, S., Danys, I., & Cabot, R. (1997). Verification of the Stroke Rehabilitation Assessment of Movement (STREAM). Physiotherapy Canada, 49, 269-278.
  • Dannenbaum, R.M., Michaelsen, S.M., Desrosiers, J., & Levin, M.F. (2002). Development and validation of two new sensory tests of the hand for patients with stroke. Clinical Rehabilitation, 16(6), 630-639.
  • Desrosiers, J., Bravo, G., Hébert, R., Dutil, É., & Mercier, L. (1994). Validation of the box and block test as a measure of dexterity of elderly people: reliability, validity and norms studies. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 75, 751-755.
  • Desrosiers, J., Rochette, A., Hebert, R., & Bravo, G. (1997). The Minnesota manual dexterity test: reliability, validity and reference values studies with healthy elderly People. Canadian Journal of Occupational Therapy, 64(5), 270-276.
  • Finch, E., Brooks, D., Stratford,P.W, & Mayo, N.E. (2002). Physical Outcome Measures: A guide to enhance physical outcome measures. Ontario, Canada: Lippincott, Williams & Wilkins.
  • Fugl-Meyer, A.R., Jääskö, L., Leyman, I., Olsson, S., & Steglind, S. (1975). The post-stroke hemiplegic patient 1. A method for evaluation of physical performance. Scandinavian Journal of Rehabilitation Medicine, 7, 13-31.
  • Hébert, R., Carrier, R., & Bilodeau, A. (1988). The functional autonomy measurement system (SMAF): description and validation of an instrument for the measurement of handicaps. Age Ageing, 17, 293-302.
  • Heller, A., Wade, D.T., Wood, V.A., Sunderland, A., Hewer, R., & Ward, E. (1987). Arm function after stroke: measurement and recovery over the first three months. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 50(6), 714- 719.
  • Higgins, J., Mayo, N.E., Desrosiers, J., Salbach, N.M., & Ahmed, S. (2005). Upper-limb function and recovery in the acute phase poststroke. Journal of Rehabilitation Research & Development, 42(1), 65-76.
  • Jebsen, R.H., Taylor, N., Trieschmann, R.B., Trotter, M.J., & Howard, L.A. (1969). An objective and standardized test of hand function. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 50, 311-319.
  • Kellor, M., Frost, J., Silberberg, N., Iversen, I., & Cummings R. (1971). Hand strength and dexterity. American Journal of Occupational Therapy, 25, 77-83.
  • Lin, K-C., Chuang, L-L., Wu, C-Y., Hseih, Y-W. & Chang, W-Y. (2010). Responsiveness and validity of three dexterous function measures in stroke rehabilitation. Journal of Rehabilitation Research and Development, 47(6), 563-572.
  • Lyle, R.C. (1981). A performance test for assessment of upper limb function in physical rehabilitation treatment and research. International Journal of Rehabilitation and Research, 4, 483-492.
  • Mathiowetz, V., Volland, G., Kashman, N., & Weber, K. (1985-1). Adult norms for the box and block test of manual dexterity. American Journal of Occupational Therapy, 39, 386-391.
  • Mathiowetz, V., Weber, K., Kashman, N., & Volland, G. (1985-2). Adult norms for the nine hole peg test of finger dexterity. Occupational Therapy Journal of Research, 5, 24 -33.
  • Mathiowetz, V., Kashman, N., Volland, G., Weber, K., Dowe, M., & Rogers, S. (1985-3). Grip and pinch strength: normative data for adults. Archives of Physical and Medicine and Rehabilitation, 66, 69-72.
  • Mercier, C. & Bourbonnais, D. (2004). Relative shoulder flexor and handgrip strength is related to upper limb function after stroke. Clinical Rehabilitation, 18(2), 215-221.
  • Platz, T., Pinkowski, C., van Wijck, F., Kim, I.H., di Bella, P., & Johnson, G. (2005). Reliability and validity of arm function assessment with standardized guidelines for the Fugl-Meyer Test, Action Research Arm Test and Box and Block Test: a multicentre study. Clinical Rehabilitation, 19(4), 404-411.
  • Schneider, S., Schonle, P.W., Altenmuller, E., & Munte, T.F. Using musical instruments to improve motor skill recovery following a stroke. Journal of Neurology, 254(10), 1339-1346.
  • Tiffin, J. (1968). Purdue Pegboard Examiner Manual. Chicago, USA: Science Research Associates.

Voir la mesure

Comment obtenir le BBT

Les instructions du BBT peuvent être obtenues dans l’étude par Mathiowetz et al. (1985).
L’équipement standardisé peut être obtenu à ce site internet :

http://www.sammonspreston.com/Supply/Product.asp?Leaf_Id=7531

En cliquant ici, vous avez accès à une vidéo montrant comment administrer l’outil.

Table des matières
Aidez-nous à nous améliorer