Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES)

Évidence révisées en date du 08-09-2015
Auteur(s)* : Annabel McDermott, OT
Éditeur(s) : Annie Rochette, PhD OT
Réviseur expert : Prof. Ann Van de Winckel, PhD, MSc, PT
Version française en traduction libre : Andréanne Labranche
Cohérence du contenu et de la traduction : Gabriel Plumier

But

La Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES) mesure la qualité du rendement du mouvement du bras et de la main hémiparétiques chez les patients ayant subi un AVC. Les auteurs de l’outil sont Perfetti & Dal Pezzo (version originale de l’échelle) et Ann Van de Winckel, PhD, MSc, PT (version finale de l’échelle). La publication originale de la version finale de l’échelle est par Van de Winckel et al. (2006).

Note : Le nom des instruments de mesure qui, en anglais, sont identifiés et nommés par des noms de genre féminin en français – ex. « Batterie » (Battery), « Catégorie » (Category), « Échelle » (Scale, Ladder), « Évaluation » (Assessment) ou « Mesure » (Measure) – sont traduits en français par le genre féminin.

Revue détaillée

But de l’outil de mesure

La Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES) mesure la qualité du rendement du mouvement du bras et de la main hémiparétiques chez les patients ayant subi un AVC.

Versions disponibles

La version originale de la MESUPES comprend 22 items compris dans trois catégories, dont le fonctionnement du bras (10 items), le fonctionnement de la main (9 items) et les tâches fonctionnelles (3 items). La version finale de la mesure, évaluée avec l’analyse de la composante principale et l’analyse de Rasch, est une version à 17 items divisés en deux catégories, soit celle du fonctionnement du bras (8 items) et celle du fonctionnement de la main («amplitude de mouvements» avec 6 items et «orientation durant les tâches fonctionnelles» avec trois items)(Van de Winckel et al., 2006).

Caractéristiques de l’outil

Items :

La MESUPES originale est constituée de 22 items dans trois sous-échelles:

  • Fonction du bras : 10 items
  • Fonction de la main : 9 items
  • Tâches fonctionnelles : 3 items

La version finale de la MESUPES est constituée de 17 items dans deux sous-échelles:

MESUPES-Fonctionnement du bras : 8 items avec six catégories de réponses (0-5)

MESUPES-Fonctionnement de la main : 9 items avec trois catégories de réponses (0-2).

Durant le sous-test de la MESUPES-Fonctionnement du bras, les patients doivent effectuer des mouvements spécifiques du membre supérieur, dans trois phases consécutives :

  • La tâche est effectuée passivement
  • Le thérapeute assiste la personne durant le mouvement
  • Le patient effectue la tâche par lui-même

Durant le sous-test de la MESUPES-fonctionnement de la main, les patients doivent effectuer des mouvements spécifiques de la main et des doigts par eux-mêmes.

Cotation :

Comme la MESUPES utilise une échelle ordinale, une analyse de Rasch a été effectuée pour traduire les données ordinales en intervalles de mesure (scores logit) (Van de Winckel et al., 2006).

Un système de cotation en ligne va bientôt être disponible pour permettre aux utilisateurs d’entrer les scores ordinaux et obtenir les scores logit immédiatement (correspondance personnelle, Van de Winckel, 2015).

Sous-test 1 : Fonctionnement du bras :

Le sous-test de la MESUPES-bras évalue les mouvements «normaux» du bras hémiparétique, qui peuvent être jugés en les comparant aux mouvements du bras non-affecté du patient. Seuls les mouvements qualitativement «normaux» sont cotés.

Les tâches sont effectuées en trois phases. Le nombre de phases évaluées dépend du niveau d’habiletés que le patient démontre lors du rendement des mouvements corrects.

Phase du test Points obtenus
1. Le thérapeute bouge le bras et la main du patients et évalue le tonus musculaire d’abord :
Aucune adaptation adéquate du tonus lors du mouvement : 0 points
Adaptation adéquate du tonus (tonus normal) pour au moins une partie du mouvement : 1 point
2. Si le patient démontre un tonus normal, le patient participe au mouvement et le thérapeute évalue la contraction des muscles :
Le patient démontre des contractions musculaires fonctionnellement et qualitativement durant au moins une partie du mouvement : 2 points
3. Si le patient démontre une contraction musculaire normale, le patient effectue alors le mouvement indépendamment et le thérapeute évalue l’amplitude de mouvement. Un score est donné en fonction de l’amplitude de mouvement que le client peut faire avec une bonne qualité de mouvement :
Une partie du mouvement est effectuée normalement : 3 points
L’amplitude de mouvement totale est atteinte lentement ou avec un grand effort : 4 points
Le patient démontre un rendement de mouvement normal : 5 points

Le patient a le droit de répéter les items du test lors de trois essais au maximum : Le patient obtient le meilleur score atteint. Voir l’outil de mesure pour plus d’informations sur la cotation.

Sous-test 2 : Fonctionnement de la main (amplitude de mouvement)

Le rendement du mouvement et les mesures de l’amplitude du mouvement ne sont pas comparés avec la main non-affectée pour ce sous-test. Seuls les mouvements qualitativement normaux de la main et des doigts sont cotés.

Procédure de test Points obtenus
Le patient effectue le mouvement indiqué activement et le thérapeute évalue l’amplitude de mouvement entre 0 et 2 centimètres qualitativement et quantitativement. 0-2 points
Aucun mouvement : 0 points
Amplitude de mouvement < 2 cm : 1 point
Amplitude de mouvement ≥ 2 cm : 2 points

Sous-test 3 : fonctionnement de la main (orientation durant les tâches fonctionnelles)

La qualité du mouvement n’est pas comparée avec la main non-affectée dans ce sous-test.

Procédure de test Points obtenus
Le patient manipule du matériel selon les instructions et le thérapeute évalue si le patient est capable d’orienter son poignet et ses doigts selon l’objet durant un mouvement normalement. 0-2 points
Aucun mouvement ou mouvement avec une orientation anormale des doigts et du poignets selon l’objet : 0 points
Mouvements avec une orientation normale des doigts ou du poignet selon l’objet : 1 point
Mouvement complet correct : 2 points

Le score maximum atteignable est de 58 (le score maximum de la MESUPES-Bras est de 40 ; le score maximal de la MESUPES-Main est de 18). Le patient se fait donner un score pour chaque tâche, et le score maximum obtenu est celui qui est gardé. Un score de 0 est donné lorsque le patient démontre un tonus inadéquat, des contractions musculaires anormales, des patrons synergiques (fléchisseurs/extenseurs) ou des patrons de mouvements de masse (Appendice 2, Instructions, Van de Winckel et al., 2006).

Que considérer avant de commencer :

Les quatre premiers items sont effectués en position couchée sur le dos ; tous les autres items sont effectués en position assise avec les hanches et les genoux pliés à 90 degrés ainsi que les coudes reposés sur la table. Un support pour maintenir une position assise peut être fourni au patient si c’est nécessaire. Le patient ne peut pas être évalué (et donc se faire donner un pointage) s’il n’est pas capable d’être en position droite pour une tâche. Le thérapeute peut repositionner le membre supérieur du patient avant de commencer chaque tâche, et devrait attendre que le tonus se normalise avant de commencer une nouvelle tâche. Si le patient est incapable d’achever une position de départ détendue, il reçoit un score de 0 pour l’item.

Le patient doit recevoir des instructions claires selon les étapes suivantes:

  • Le thérapeute explique la tâche verbalement et démontre le mouvement.
  • Le patient se fait demander d’effectur la tâche avec le côté non-affecté en premier afin de s’assurer qu’il comprenne la demande de la tâche.

Temps d’administration requis :

Il faut approximativement 10 minutes pour administrer l’évaluation (entre 5 minutes pour les patients avec un déficit moteur très faible ou très élevé et environ 15 minutes pour les patients avec une hypertonie plus sévère).

Formation requise :

Les instructions sont données dans l’Appendice 2 (Van de Winckel et al., 2006) et sont disponibles ici en ligne. Ces instructions devraient être suffisantes pour les cliniciens formés (physiothérapeutes, ergothérapeutes, etc).

Pour l’évaluation originale, sept évaluateurs ont été formés durant une heure afin de se familiariser avec le protocole d’évaluation (Van de Winckel et al., 2006). Dans l’étude de Johansson & Hager (2012), les évaluateurs suivaient une session de formation de 2 heures. Une vidéo d’instruction sera bientôt disponible en ligne. En attendant, le développeur de la MESUPES (le Prof. Ann Van de Winckel, avandewi@umn.edu) peut être contacté pour répondre aux questions concernant l’utilisation de la MESUPES.

Équipement :

  • Matelas ou table de traitement
  • Bureau et chaise, positionnés de manière à ce que le patient soit assis avec ses hanches et ses genoux en flexion à 90 degrés.
  • Bloc de bois ou de plastique marqués de 1 cm et 2 cm pour mesurer l’amplitude de mouvement durant les tâches de la main.
  • Une grande et une petite bouteille de plastique (cylindriques ; d’un diamètre de 6 cm, comme une bouteille de 20 oz ou de 591 ml de soda ou d’eau).
  • Une petite bouteille de plastique (cylindrique, diamètre de 2,5 cm, hauteur de 8 cm, telle une bouteille de correction de fluides ronde, telle que montrée sur la figure).
  • Un dé (1,5 x 1,5 cm).

Clientèle cible

Le fonctionnement différentiel des items a été effectué à l’aide d’une analyse de Rasch pour tester la stabilité de la hiérarchie des items (des items faciles aux items difficiles) selon plusieurs variables.

Il n’y a pas de fonctionnement différentiel d’items parmi les sous-groupes de genre, d’âge (<60 / ≥60 ans), de temps depuis l’AVC (< 3 mois / ≥ 3 mois), de pays de résidence, de côté de la lésion et de type d’AVC (hémorragique, ischémique) (Van de Winckel et al. 2006), ce qui signifie que la hiérarchie des items (de faciles à difficiles) est maintenue chez tous les groupes de patients ayant subi un AVC, selon les variables mentionnées plus haut.

Peut être utilisé avec :

  • Individus ayant subi un AVC.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Cet outil de mesure a été créé pour être utilisé avec les patients adultes ayant subi un AVC ; les évidences sont insuffisantes concernant les propriétés psychométriques de l’outil avec d’autres populations, incluant la population pédiatrique.

Dans quelles langues l’outil est-il disponible ?

  • Catalan (disponible en ligne, Van de Winckel A, 2015)
  • Néerlandais (flamand) (disponible en ligne, Van de Winckel, A., 2015)
  • Anglais (disponible en ligne, Van de Winckel et al., 2006)
  • Français (disponible en ligne, Van de Winckel A, 2015)
  • Allemand (disponible en ligne, Van Bellingen, T., Van de Winckel, A., et al. 2009. Chaptire 1: Assessment in Neurorehabilitation. dans Neurology (2e ed.) (192-201). Huber.
  • Italien – (disponible en ligne, Van de Winckel A, 2015) (Perfetti & Dal Pezzo, version originale)
  • Portugais (disponible en ligne, Van de Winckel A, 2015)
  • Espagnol (disponible en ligne, Van de Winckel A, 2015)
  • Suédois (disponible en ligne, Johansson & Hager, 2012)

Sommaire

Que mesure l’outil ? La MESUPES mesure la qualité du rendement des mouvements du bras et de la main hémiparétiques chez les patients ayant subi un AVC.
Pour quelles clientèles cet outil peut-il être utilisé ? La MESUPES a été développée pour être utilisé auprès d’adultes ayant subi un AVC.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Quels domaines de la CIF mesure l’outil ? Activité/participation
Temps d’administration requis 10 minutes (allant de 5 à 15 min)
Domaine de la CIF
  • Fonctionnement du corps/structure
  • Activité
Versions
  • Version finale (Van de Winckel et al., 2006) = 17 items (score total /58 ;
  • MESUPES score du bras /40; MESUPES score de la main /18)
Langues

Disponible en ligne sur Info-AVC :

  • Catalan
  • Néerlandais (flamand)
  • Anglais
  • Français
  • Allemand
  • Italien
  • Portugais
  • Espagnol
    Suédois
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Une étude a relevé des informations concernant la cohérence interne de la MESUPES en utilisant l’analyse de la composante principale et l’analyse de Rasch. Les résultats ont démontré de hauts indices de séparation pour la personne ainsi qu’une unidimensionnalité entre les sujets.

Test-retest :
Deux études ont relevé des informations concernant la fidélité test-retest de la MESUPES auprès de patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC et ont noté un niveau d’accord allant de bon à très bon sur 24 et 48 heures.

Intra-juge :
Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la fidélité intra-juge de la MESUPES.

Inter-juges :
Deux études ont relevé des informations concernant la fidélité inter-juges de la MESUPES auprès de clients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC et ont noté un niveau d’accord bon à très bon entre les évaluateurs pour les sous-tests ; une fidélité des items allant de modérée à très haute, et une fidélité absolue suffisante pour le score total.

Validité Contenu :
Une étude a examiné la validité de contenu de la MESUPES à 17 items et a relevé des informations sur l’unidimensionnalité des échelles pour le bras et la main.

Critère :
Concourante :
Une étude a examiné la validité concourante de la MESUPES et a noté des corrélations élevées avec la Modified Motor Assessment Scale (MMAS).

Prédictive :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité prédictive de la MESUPES.

Construit :
Convergente/Discriminante :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité convergente ou discriminante de la MESUPES.

Groupes connus :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité des groupes connus de la MESUPES.

Effets plancher/plafond Aucune étude n’a précisé d’informations concernant les effets de plancher et de plafond de la MESUPES.
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ?
  • Aucune étude n’a précisé d’informations concernant la sensibilité et la spécificité de la MESUPES.
  • Une étude a relevé des scores MDC de 8, 7 et 5 (respectivement, CI de 95%, 90%, et 80%).
Acceptabilité L’administration de la MESUPES est simple et rapide. L’outil de mesure n’est pas dispendieux et ne requière qu’un minimum d’équipement standardisé.
Faisabilité La MESUPES ne requière pas de formation spécialisée pour l’administrer. Cependant, la MESUPES devrait seulement être administrée par les cliniciens ayant une bonne connaissance des AVC et de l’évaluation clinique du tonus, des contractions musculaires et du mouvement.
Comment obtenir l’outil ? Voir la mesure

Propriétés psychométriques

Résumé

Une revue de la littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes concernant les propriétés psychométriques de la Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Deux études ont été identifiées.

Effets de plancher et de plafond

Aucune étude n’a documenté d’informations concernant les effets de plancher et de plafond de la MESUPES.

Van de Winckel (correspondance personnelle, 2015) a noté que dans l’étude par Van de Winckel et al. (2006), où 396 patients avec des rendements moteurs allant de bas à hauts suivant l’AVC étaient évalués avec la MESUPES, moins de 5% des patients avaient obtenu un score de 0 aux items du bras et moins de 20% des participants avaient obtenu le score maximal. Approximativement 42% des participants ont obtenu un score de 0 aux items de la main et moins de 5% des patients ont obtenu un score maximum aux items de la main.

Fidélité

Cohérence interne :
Van de Winckel et al. (2006) ont examiné la cohérence interne de la MESUPES auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC en utilisant l’analyse de la composante principale et l’analyse de Rasch. L’analyse de Rasch a été utilisée pour déterminer l’interaction entre l’item et le trait, ce qui montre le degré d’invariabilité entre la dimension voulue et l’index de séparation pour la personne. La cohérence interne a été obtenue lorsque la MESUPES était divisée en sous-tests de la MESUPES-Bras (8 items) et de le MESUPES-Main (9 items). L’analyse de Rasch et les statistiques d’ajustement ont démontré que les deux sous-tests adhéraient à des caractéristiques unidimensionnelles, où tous les items dans les sous-tests se rapportaient au même construit. L’index de séparation pour la personne était de 0,99 pour la MESUPES-Bras et de 0,97 pour la MESUPES-Main, indiquant une cohérence interne très haute.

Test-retest :
Voir la section concernant la fidélité inter-juges située ci-dessus pour voir des résultats qui sont aussi pertinents pour la fidélité test-retest.

Intra-juge :
Aucune étude n’a doccumenté d’informations concernant la fidélité intra-juge de la MESUPES.

Inter-juges :
Van de Winckel et al. (2006) ont examiné la fidélité inter-juges de la MESUPES auprès d’un échantillon de 56 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les évaluations ont été faites par deux évaluateurs sur une période de 24 heures. La fidélité inter-juges, calculée en utilisant des coefficients de corrélation intraclasse (CCI) s’est avérée excellente pour le score total du fonctionnement du bras (CCI = 0,95, 95% CI 0,91-0,97) et pour le score total du fonctionnement de la main (CCI = 0,97, 95% CI 0,95-0,98). L’évaluation de la fidélité inter-juges par pourcentages et kappas pondérés a confirmé la fidélité des items pour le sous-test du fonctionnement du bras (coefficient kappa pondéré = 0,62-0,79 ; accord de pourcentage pondéré = 85,71-98,21). Les scores n’étaient pas dérivés plus de 50% de l’échantillon coté 0 pour les items du fonctionnement de la main.

Johansson & Hager (2012) ont examiné la fidélité inter-juges de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les évaluations étaient faites par deux thérapeutes sur une période de 48 heures. La fidélité inter-juges, calculée par accord de pourcentage en utilisant une analyse kappa linéairement pondérée a révélé un accord entre les évaluateurs allant de bon à très bon (Kappa allant de 0,63 à 0,96). La fidélité relative et absolue étaient mesurées en utilisant des coefficients de corrélation intra-classes (CCI) ainsi que la mesure de l’erreur standard (MES) ; la fidélité des items allait de modérée à très haute (CCI = 0,63 – 0,96) ; la fidélité des sous-scores et du score total était très haute (CCI =0,98, 95% CI 0,96 = 0,99) ; et le score total a démontré une fidélité absolue suffisante (MES = 2,68).

Validité

Contenu :

La version originale de la MESUPES a été développée par Perfetti & Dal Pezzo et comprenait 22 items divisés en trois catégories du (i) fonctionnement du bras (10 items) ; (ii) fonctionnement de la main (9 items) ; et (iii) tâches fonctionnelles (3 items). Van de Winckel et al. (2006) ont investigué la validité et l’uni-dimensionnalité de la MESUPES chez un échantillon de 396 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. L’analyse de la composante principale (ACP) de la version originale à 22 items a révélé deux dimensions : le fonctionnement du bras et le fonctionnement de la main. L’analyse de Rasch de ces deux échelles séparées a identifié une discordance parmi les cinq items (respectivement deux items du bras et trois items de la main). Une fois ces items retirés, l’analyse de Rasch subséquente des 17 items restant ainsi que les statistiques d’ajustement ont confirmé l’uni-dimensionnalité des échelles de bras et de main :

Ajustement pour la personne Ajustement des items Index de séparation pour la personne
Fonctionnement du bras -0,51±1,19 -0,65±1,07 0,99
Fonctionnement de la main -0,12±0,71 0,15±1,21 0,97

Les items du test suivaient un ordre de difficulté croissante avec aucun seuil inversé et aucun fonctionnement d’item différentiel (FID) selon le genre, l’âge (<60, ≥60), le côté de l’hémiparésie, le temps passé depuis l’AVC (< 3 mois, ≥ 3 mois), le type d’AVC ou le pays (Van de Winckel et al., 2006).

Critère :

Concourante :
Johansson & Hager (2012) ont examiné la validité concourante de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC en comparant l’outil avec la Modified Motor Assessment Scale (MMAS) et en utilisant les corrélations rho de Spearman. Les corrélations étaient élevées entre les scores totaux de la MESUPES et les scores totaux de la MMAS (r = 0,87) ; les items du bras de la MESUPES et de la MMAS (r = 0,84) ; ainsi qu’entre les items de la main de la MESUPES et de la MMAS (r = 0,80).

Prédictive :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité prédictive de la MESUPES.

Construit :

Convergente/Discriminante :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité convergente/discriminante de la MESUPES.

Groupes connus :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la validité des groupes connus de la MESUPES.

Sensibilité au changement

Johansson & Hager (2012) ont évalué le changement minimal détectable (CMD) de la MESUPES auprès d’un échantillon de 42 patients en phase subaiguë et chronique de récupération d’un AVC. Les patients étaient évalués à deux moments séparés par un délai de 48 heures. Les auteurs ont relevé que des scores de changement de 8, 7 et 7 (respectivement, intervalles de confiance de 95%, 90% et 80%) étaient requis pour obtenir un vrai changement.

Sensibilité/spécificité :
Aucune étude n’a documenté d’informations concernant la sensibilité/spécificité de la MESUPES.

Références

  • Johansson, G.M. & Hager, C.K. (2012). Measurement properties of the Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Disability & Rehabilitation, 34(4):288-94. DOI: 10.3109/09638288.2011.606343
  • Van de Winckel, A., Feys, H., van der Knaap, S., Messerli, R., Baronti, F., Lehmann, R., Van Hemelrijk, B., Pante, F., Perfetti, C., & De Weerdt, W. (2006). Can quality of movement be measured? Rasch analysis and inter-rater reliability of the Motor Evaluation Scale for Upper Extremity in Stroke Patients (MESUPES). Clinical Rehabilitation, 20, 871-84.

Voir la mesure

Comment obtenir la MESUPES ?

Cliquez sur le langage voulu :

Cliquez ici pour obtenir une vidéo portant sur les instructions pour utiliser l’outil de mesure.

Table des matières
Qu’en pensez-vous ?