Chedoke Arm and Hand Activity Inventory (CAHAI)

Évidence révisées en date du 08-01-2009
Auteur(s)* : Sabrina Figueiredo, BSc
Éditeur(s) : Nicol Korner-Bitensky, PhD OT ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Réviseur expert : Susan Barreca,MSc, PT
Version française en traduction libre : Andréanne Labranche

But

Le Chedoke Arm and Hand Activity Inventory (CAHAI) est un outil d’évaluation fonctionnel de la récupération du bras et de la main suite à un accident vasculaire cérébral (AVC). Le CAHAI complète le Chedoke-McMaster Stroke Assessment (Barreca, Stratford, Masters, Lambert, Griffiths, et McBay, 2006).

Revue détaillée

But de l’outil de mesure

Le Chedoke Arm and Hand Activity Inventory (CAHAI) est un outil d’évaluation fonctionnel de la récupération du bras et de la main suite à un AVC. Le CAHAI complète le Chedoke-McMaster Stroke Assessment (Barreca, Stratford, Masters, Lambert, Griffiths, et McBay, 2006).

Versions disponibles

Le CAHAI a été développé par Barreca, Gowland, Stratford, Huijbregts, Griffiths, Torresin, Dunkley, Miller et Masters en 2004 afin de répondre au besoin d’avoir un outil d’évaluation fonctionnel du membre supérieur parétique en récupération valide, pertinent pour la clinique et sensible.

Trois versions courtes du CAHAI ont été développé par Barreca, Stratford, Masters, Lambert, Griffiths, etMcBay en2006. Les versions courtes ont 7, 8 ou 9 items et sont identifiées comme CAHAI-7, CAHAI-8, CAHAI-9, respectivement.

Caractéristiques de l’outil

Items :

Le CAHAI original est constitué de 13 items fonctionnels qui sont non-spécifiques au genre, qui impliquent les deux membres supérieurs et qui incluent un inventaire de mouvements et de prises reflétant les stades de récupération motrice suivant un AVC. Les items suivant ont été générés à partir d’une revue de la littérature spécifique concernant l’AVC ainsi qu’à partir de données provenant d’individus ayant subi un AVC et leur famille (Barreca et al., 2004):

  1. Ouvrir un pot de café
  2. Composer le 911
  3. Tracer une ligne à l’aide d’une règle
  4. Remplir un verre d’eau
  5. Essorer une débarbouillette
  6. Attacher cinq boutons
  7. Se sécher le dos avec une serviette
  8. Mettre du dentifrice sur une brosse à dents
  9. Couper une pâte d’une consistance moyenne
  10. Laver des lunettes
  11. Remonter une fermeture éclaire
  12. Placer un contenant sur une table
  13. Transporter un sac en montant des escaliers

Le CAHAI-7 utilise les premiers sept items, le CAHAI-8 utilise les premiers huit items et le CAHAI-9 utilise les premiers neuf items. L’ensemble des 13 items représente le CAHAI original (Barreca et al., 2006). En moyenne, les clients ayant subi un AVC considèrent que les items un, deux, quatre et 12 sont faciles ; que les items huit, dix, 11 et 13 sont modérément difficiles et que les items trois, six, sept et neuf sont les plus difficiles.

Les consignes d’administration détaillées sont dans le manuel de développement qui peut être obtenu en visitant le site internet officiel: http://www.cahai.ca

Cotation :

Chaque item du CAHAI est coté avec une échelle quantitative de sept points, similaire à l’échelle utilisée dans le Functional Independence Measure (FIM) (Keith, Granger, Hamilton, & Sherwin, 1987).

Un score de :

  • 1 = Le client a besoin d’une assistance totale et le membre supérieur affecté réalise moins de 25% de la tâche.
  • 2 = Le client a besoin d’une assistance maximale et le membre supérieur affecté réalise entre 25% et 29% de la tâche. Il n’y a aucun signe de manipulation par le bras ou la main. Il y a seulement de la stabilisation.
  • 3 = Le client a besoin d’une assistance modérée et le membre supérieur affecté réalise 50% à 74% de la tâche. Il commence à y avoir des signes de manipulation par le bras ou la main.
  • 4 = Le client a besoin d’une assistance minimale (touché léger) et le membre supérieur affecté réalise plus de 75% de la tâche.
  • 5 = Le client a besoin de supervision, d’encouragements ou d’indices.
  • 6 = Le client a besoin d’aides techniques ou a besoin de plus de temps ou il y a des préoccupations concernant la sécurité.
  • 7 = Le client fait preuve d’une indépendance totale pour compléter la tâche.

Le score minimal possible au CAHAI est de 13 et le score maximum possible est de 91. Les scores plus hauts indiquent une plus grande indépendance fonctionnelle (Barreca et al., 2004 ; Barreca, Stratford, Lambert, Masters, & Streiner, 2005 ; Barreca, Stratford, Masters, Lambert, & Griffiths, 2006b).

Le membre affecté est aussi coté en fonction de sa position et de sa fonction durant la performance au test. Le thérapeute devrait coter la performance du membre affecté à chaque item en cochant la boîte appropriée, Le tableau de cotation du CAHAI est le suivant (Barreca et al., 2004):

Items Membre affecté
1) Ouvrir un pot de café Tient le pot Tient le couvercle
2) Appeler le 911 Tient le combiné Compose le numéro
3) Tracer une ligne avec une règle Tient la règle Tient le crayon
4) Mettre du dentifrice sur une brosse à dent Tient le dentifrice Tient la brosse
5) Couper une pâte à consistance moyenne Tient le couteau Tient la fourchette
6) Remplir un verre d’eau Tient le verre Tient le pichet
7) Laver une paire de lunette Tient les lunettes Essuie les lentilles
8) Remonter une fermeture éclaire Tient la fermeture Remonte la fermeture
9) Se sécher le dos avec une serviette Va atteindre la serviette Saisit l’extrémité de la serviette

Note: Des instructions standardisées concernant la cotation peuvent être obtenues en visitant le site internet officiel: http://www.cahai.ca

Temps d’administration requis :

Le temps nécessaire pour administrer et coter le CAHAI est d’approximativement 25 minutes (Barreca et al., 2004 ; Barreca et al., 2006).

Sous-échelles :

Aucune

Équipement requis :

CAHAI-7

Cette version (items 1 à 7) nécessite tous les items dans la liste d’équipement A.

Liste d’équipement A

  • Table dont la hauteur s’ajuste.
  • Chaise/fauteuil roulant sans accoudoir pour les bras.
  • Dycem antidérapant.
  • Pot de café de 200 grammes.
  • Téléphone à boutons.
  • Règle de 12po./30cm.
  • Feuille de papier de 8,5 x 11 pouces.
  • Crayon
  • Pichet en plastique de 2,3 L rempli avec 1600 ml d’eau.
  • Verre de plastique de 250 ml.
  • Débarbouillette
  • Lavabo (24,5 cm en diamètre, hauteur de 8 cm).
  • Une veste à enfiler avec cinq boutons (un côté mâle et un côté femelle) (boutons de 1,5 cm de diamètre, à 7 cm de distance).
  • Serviette de bain (65cm x 100 cm).

CAHAI-8

Cette version (items 1-8) nécessite tous les items des listes d’équipement A et B.

Liste d’équipement B

  • Tube de dentifrice de 75 ml avec un couvercle à vis, >50% complet.
  • Brosse à dents.

CAHAI-9

Cette version (items 1-9) nécessite tous les items des listes d’équipement A, B et C.

Liste d’équipement C

  • Assiette pour les repas (mélamine ou plastique lourd, 25cm de diamètre).
  • Pâte à consistance moyenne.
  • Couteau et fourchette.
  • Poignées construites de la même longueur que la poignée des ustensiles.

CAHAI-13

Cette version (items 1-13) nécessite tous les items des listes d’équipement A, B, C et D.

Liste d’équipement D

  • Fermeture éclair en métal de 27po/67 cm dans un poncho de laine polaire.
  • Lunettes
  • Mouchoir
  • Contenant Rubbermaid de 38 L (50 x 37 x 27cm).
  • Quatre marches de taille standard avec une rampe.
  • Sac d’épicerie en plastique contenant un poids de 4lb/2kg.

Formation :

Une formation de type atelier d’une demi-journée peut être offerte par les auteurs. Une DVD est disponible en anglais au coût de $29,00 canadiens incluant les frais postaux. Seuls les paiements par chèque ou argent comptent sont acceptés.

Versions alternatives du CAHAI

CAHAI-7, CAHAI-8, CAHAI-9

Clientèle cible

Peut être utilisé avec :

  • Les clients ayant subi un AVC.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • À ce jour, aucune information n’a été documentée concernant des restrictions lors de l’utilisation du CAHAI.

Dans quelles langues cet outil est-il disponible ?

Anglais, français, allemand, hébreu et italien.

Sommaire

Que mesure l’outil ? Le CAHAI évalue la récupération fonctionnelle du membre supérieur.
Pour quelles clientèles cet outil peut-il être utilisé ? Le CAHAI peut être utilisé avec les clients ayant subi un AVC, mais son usage n’est pas limité à cette clientèle.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Temps d’administration Une moyenne de 20 à 25 minutes.
Versions CAHAI, CAHAI-9, CAHAI-8, CAHAI-7.
Langues Anglais, français, hébreu et italien
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Deux études ont examiné la cohérence interne du CAHAI et de ses versions abrégées et ont relevé une excellente cohérence interne en utilisant l’alpha de Cronbach.

Test-retest :
Une étude a examiné la fidélité test-retest du CAHAI et a relevé une excellente fidélité test-retest en utilisant un coefficient de corrélation intraclasse (CCI).

Intra-juge :
Aucune étude n’a examiné la fidélité intra-juge du CAHAI.

Inter-juges :
Une étude a examiné la fidélité inter-juges du CAHAI et a relevé une excellente fidélité inter-juges en utilisant un CCI.

Validité Contenu :
Une étude a examiné la validité de contenu du CAHAI et a révélé que les items proviennent d’un examen de la documentation scientifique et des commentaires de clients ayant subi un AVC, de leur famille et de leurs proches aidants. Les items avec une faible fréquence d’approbation, présentant une difficulté à être normalisé, et une corrélation élevée inter items ont été éliminés.

Critère :
Concourante :
Une étude a examiné la validité concourante du CAHAI et du CAHAI-9 et a signalé, en utilisant une analyse de régression, que le CAHAI-9 n’était pas en mesure de prédire les scores individuels et les scores individuels de changement du CAHAI.

Prédictive :
Aucune étude n’a examiné la validité prédictive du CAHAI.

Construit :
Convergente :
Trois études ont examiné la validité convergente du CAHAI et ont relevé, selon une corrélation de Pearson, une excellente corrélation entre toutes les versions du CAHAI et l’Action Research Arm Test, et entre toutes les versions du CAHAI et la Chedoke-McMaster Stroke Assessment (CMSA) ; et des corrélations allant de faibles à modérées entre le CAHAI et le score de la CMSA pour la douleur à l’épaule.

Groupes connus :
Trois études ont examiné la validité longitudinale et la validité des groupes connus de toutes les versions du CAHAI et ont révélé, en calculant l’aire sous la courbe ROC (Receiver Operation Characteristic), que toutes les versions sont capables de distinguer les changements entre les clients en phase aiguë ou chronique de récupération post-AVC et ceux présentant une déficience légère ou grave.

Effets plancher/plafond Aucune étude n’a examiné les effets de plancher ou de plafond du CAHAI.
Sensibilité/spécificité Aucune étude n’a examiné la sensibilité ou la spécificité du CAHAI.
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Une étude a examiné la sensibilité au changement du CAHAI et a relevé que le changement minimal détectable entre deux évaluations chez des patients stables était de 6,3 points.
Acceptabilité Le CAHAI est très bien accepté par les clients ayant subi un AVC puisqu’il est composé d’items de la vie de tous les jours qui ne sont pas spécifiques au genre.
Faisabilité L’administration du CAHAI est facile et rapide à réaliser.
Comment obtenir l’outil ? Le CAHAI peut être obtenu gratuitement en visitant le site web officiel : http://www.cahai.ca

Propriétés psychométriques

Résumé

Une recherche dans la littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes concernant les propriétés psychométriques du Chedoke Arm and Hand Activity Inventory (CAHAI) auprès d’individus ayant subi un AVC. Quatre études ont été identifiées. Le CAHAI semble être sensible aux clients qui ont subi un AVC.

Effets plancher/plafond

Aucune étude n’a examiné les effets de plancher ou de plafond du CAHAI.

Fidélité

Cohérence interne :
Barreca, Gowland, Stratford, Huijbregts, Griffiths, Torresin, Dunkley, Miller et Masters (2004) ont évalué la cohérence interne du CAHAI auprès de 100 clients ayant subi un AVC. En utilisant le coefficient alpha de Cronbach, la cohérence interne s’est avérée excellente (α = 0,98).

Barreca, Stratford, Masters, Lambert, Griffiths et McBay (2006) ont examiné la cohérence interne du CAHAI-7, du CAHAI-8 et du CAHAI-9 auprès de 39 clients ayant subi un AVC. En utilisant le coefficient alpha de Cronbach, la cohérence interne s’est avérée excellente (respectivement, α = 0,97 ; α = 0,98 et α = 0,98).

Test-retest :
Barreca et al. (2006) ont examiné la fidélité test-retest des versions abrégées du CAHAI auprès de 39 clients ayant subi un AVC. Les participants ont été stratifiés en deux groupes différents en fonction du degré d’amélioration attendu et réévalués après un intervalle de 36 heures. En utilisant un coefficient de corrélation intra-classe (CCI), la fidélité test-retest s’est avérée excellente pour toutes les versions abrégées du CAHAI : CAHAI-7 (CCI = 0,96), CAHAI-8 (CCI = 0,97) et CAHAI-9 (CCI = 0,97).

Intra-juge :
Aucune étude n’a examiné la fidélité intra-juge du CAHAI.

Inter-juges :
Barreca, Stratford, Lambert, Masters et Streiner (2005) ont évalué la fidélité inter-juges du CAHAI auprès de 39 clients ayant subi un AVC. Les participants ont été stratifiés en deux groupes différents en fonction du degré d’amélioration attendu et réévalués après un intervalle de 36 heures. En utilisant un coefficient de corrélation intra-classe (CCI), la fidélité inter-juges s’est avérée excellente (CCI = 0,98).

Validité

Contenu :

Barreca et al. (2004) ont réalisé une revue de la littérature pour générer les items du CAHAI. À partir de cette revue, 177 items ont été sélectionnés. Quatre-vingt-un clients ayant subi un AVC, leur famille et leurs proches aidants ont été interrogés à propos d’items importants et pertinents concernant la récupération post-AVC, ce qui a généré 574 items additionnels. Afin de réduire les 725 items générés en 26 items, seuls les items bilatéraux, neutres de genre, qui faisaient partie des domaines identifiés par les clients comme importants, et qui étaient faciles à obtenir, ont été retenus. Cette version de 26 items a ensuite été testée auprès de 20 participants ayant subi un AVC. Les items difficiles à standardiser, ou les items avec des problèmes de sécurité, ont été éliminés. Des items avec un haut niveau de difficulté ont ensuite été ajoutés pour minimiser les possibles effets de plafond. Les analyses de corrélation inter-items de cette nouvelle version (contenant 25 items) ont identifié quelques items redondants (r > 0,90). Les items avec une faible fréquence d’approbation, qui étaient difficiles à standardiser ou qui avaient une grande corrélation inter-items, ont été éliminés, ce qui a permis d’obtenir les 13 items finaux.

Critère :

Concourante :
Barreca, Stratford, Masters, Lambert, & Griffiths (2006b) ont examiné la capacité du CAHAI-9 de prédire les scores et les changements de scores sur le CAHAI original auprès de 105 clients ayant subi un AVC. Les scores moyens et les moyennes de changements de scores du CAHAI-9 ont été en mesure de prédire avec précision les moyennes des scores et les moyennes de changements de scores du CAHAI. Cependant, les scores individuels et les changements de scores individuels du CAHAI-9 prédisaient avec une variabilité modérée les scores individuels et les changements dans les scores individuels du CAHAI. Ces résultats indiquent que le CAHAI-9 ne devrait pas être administré pour prédire le CAHAI.

Prédictive :
Aucune étude n’a examiné la validité prédictive du CAHAI.

Construit :

Convergente/Discriminante :
Barreca et al. (2005) ont estimé la validité convergente du CAHAI en le comparant à la Chedoke-McMaster Stroke Assessment (CMSA – Gowland, Stratford, Ward, Moreland Torresin, VanHullenaar et al., 1993; Gowland, VanHullenaar, Torresin, et al., 1995) total du score de la main et du bras, et à l’Action Research Arm Test (ARAT – Lyle, 1981) auprès de 39 participants ayant subi un AVC. Les évaluations ont été effectuées au départ de l’étude et 2 à 6 semaines plus tard. Les corrélations, calculées à l’aide du coefficient de corrélation de Pearson, se sont avérées excellentes entre le CAHAI et l’ARAT (r = 0,93), et entre le CAHAI et le score de la main et du bras de la CMSA au départ de l’étude (r = 0,81) et au moment du suivi (r = 0,89). Dans la même étude, les auteurs ont analysé la validité discriminante du CAHAI en le comparant au score de douleur à l’épaule de la CMSA auprès des mêmes 39 participants ayant subi un AVC. La corrélation entre le score du CAHAI et celui de douleur à l’épaule de la CMSA, calculé à l’aide de la corrélation de Pearson, s’est avérée adéquate au départ de l’étude (r = 0,47) et au moment du suivi (r = 0,39).

Barreca et al. (2006) ont évalué la validité convergente du CAHAI-7, du CAHAI-8 et du CAHAI-9 en les comparant au CAHAI, à l’ARAT et à la CMSA auprès de 39 personnes ayant subi un AVC. Les corrélations de Pearson ont été utilisées. Les corrélations entre l’ARAT et le CAHAI-7 (r = 0,95), le CAHAI-8 (r = 0,95) et le CAHAI-9 (r = 0,94) se sont toutes avérées excellentes, ainsi qu’entre le CAHAI et toutes les versions abrégées (r = 0,99), et entre la CMSA et le CAHAI-7 (r = 0,85), le CAHAI-8 (r = 0,84) et le CAHAI-9 (r = 0,84).

Barreca et al., (2006b) ont déterminé la validité convergente du CAHAI et du CAHAI-9 en les comparant à l’ARAT auprès de 105 personnes ayant subi un AVC. Les réévaluations ont été effectuées au départ de l’étude et au moment d’un suivi avec un intervalle de 36 heures. Les coefficients de corrélation de Pearson se sont avérés excellents entre le CAHAI et l’ARATau départ de l’étude (r = 0,93) et au moment du suivi (r = 0,95), ainsi qu’entre le CAHAI-9 et l’ARAT au départ de l’étude (r = 0,93) et au moment du suivi (r = 0,95).

Groupes connus :
Barreca et al. (2005) ont analysé la validité longitudinale du CAHAI auprès de 39 clients ayant subi un AVC en comparant le changement de scores sur le CAHAI avec le changement des scores de la somme du score bras-main et de douleur à l’épaule de la Chedoke-McMaster Stroke Assessment (CMSA – Gowland et al. 1995) et le score de l’Action Research Arm Test (ARAT) – Lyle, 1981). Les corrélations des scores de changement, calculées à l’aide du coefficient de corrélation de Pearson, se sont avérées excellentes entre le CAHAI et l’ARAT (r = 0,86), adéquates entre le CAHAI et la somme du score bras-main de la CMSA (r = 0,52), et faibles entre le CAHAI et le score de douleur à l’épaule de la CMSA (r = -0,24). Dans une deuxième analyse, Barreca et ses collaborateurs (2005) ont analysé si le CAHAI était plus compétent que la CMSA et l’ARAT pour distinguer le changement chez les patients ayant une déficience légère ou modérée et des patients ayant une déficience grave auprès de 39 patients ayant subi un AVC. La validité longitudinale de groupes connus, calculée avec l’aire sous la courbe ROC (Receiver Operatin Characteristic), a démontré une excellente aire sous la courbe pour le CAHAI (ROC = 0,95). L’ARAT et la CMSA ont présenté une aire sous la courbe adéquate (respectivement, ROC = 0,88 ; ROC = 0,76).
Note : L’analyse de l’aire sous la courbe ROC quantifie la capacité d’un outil de mesure de faire la distinction entre les groupes grâce à une aire sous la courbe ROC. Des aires plus grandes indiquent que l’outil de mesure est meilleur pour faire la distinction entre les individus de deux groupes.

Barreca et al. (2006) ont évalué la validité longitudinale du CAHAI et de ses trois versions abrégées auprès de 39 participants ayant subi un AVC. Les patients ont été divisés en un groupe en phase aiguë de récupération et un groupe chronique en phase chronique de récupération, selon le niveau de sévérité de l’AVC. Le CAHAI, le CAHAI-7, le CAHAI-8 et le CAHAI-9 ont été administrés lors de l’admission et au moment du congé (2 à 6 semaines après l’admission) pour vérifier quelle était la meilleure version pour faire la distinction entre les patients en phase aiguë post-AVC et les patients en phase chronique post-AVC. La validité longitudinale de groupes connus, calculée avec l’aire sous la courbe ROC (Receiver Operatin Characteristic), a démontré une excellente aire sous la courbe pour toutes les versions du CAHAI : CAHAI (ROC = 0,95) ; CAHAI-7 (ROC = 0,97) ; CAHAI-8 (ROC = 0,93) ; et CAHAI-9 (ROC = 0,94), ce qui signifie que toutes les versions du CAHAI sont également capables de distinguer les changements entre les différents groupes d’AVC.

Barreca et al. (2006b) ont examiné la validité longitudinale du CAHAI, du CAHAI-9 et de l’ARAT auprès de 105 individus ayant subi un AVC. Les participants ont été divisés en un groupe de déficits faibles/moyens et en un groupe de déficits sévères. Les auteurs s’attendaient à ce que les individus avec des déficits faibles/moyens démontrent des plus grands changements entre deux mesures répétés. Les trois outils de mesure ont été administrés à deux reprise pour vérifier lequel parmi eux était le meilleur pour détecter les différences entre les clients avec des déficits faibles/moyens et les clients avec des déficits sévères. La validité longitudinale de groupes connus, calculée avec l’aire sous la courbe ROC, a révélé que le CAHAI était le meilleur outil de mesure pour détecter les différences entre les patients avec des déficits faibles/modérés et les patients avec des déficits sévères.

Sensibilité au changement

Barreca et al. (2005) ont déterminé le changement minimal détectable du CAHAI auprès de 39 clients ayant subi un AVC. Les participants ont été évalués à deux reprises (lors de l’admission et 2 à 6 semaines plus tard). Pour le CAHAI, le changement détectable minimal était de 6,3 points, ce qui signifie que les patients stables présentaient des fluctuations aléatoires de 6,3 points ou moins lorsque évalués à deux occasions différentes.

Références

  • Barreca, S.R., Gowland, C.K., Stratford, P.W., et al. (2004). Development of the Chedoke Arm and Hand Activity Inventory: Theoretical constructs, item generation, and selection. Topics in Stroke Rehabilitation, 11(4), 31- 42.
  • Barreca, S.R., Stratford, P.W., Lambert, C.L., Masters, L.M., & Streiner, D.L. (2005). Test-retest reliability, validity, and sensitivity of the Chedoke Arm and Hand Activity Inventory: a new measure of upper-limb function for survivors of stroke. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 86, 1616-1622.
  • Barreca, S.R., Stratford, P.W., Masters, L.M., Lambert, C.L., Griffiths, J., McBay, C. (2006). Validation of three shortened versions of the Chedoke Arm and Hand Activity Inventory. Physiotherapy Canada, 58, 148-156.
  • Barreca, S.R., Stratford, P.W., Masters, L.M., Lambert, C.L., Griffiths, J. (2006b). Comparing two versions of the Chedoke Arm and Hand Activity Inventory with the Action Research Arm Test. Physical Therapy, 86(2), 245-253.
  • Gowland, C., Stratford, P., Ward, M., Moreland, J., Torresin, W., VanHullenaar, S. et al.(1993). Measuring physical impairment and disability with the Chedoke-McMaster Stroke Assessment. Stroke, 24,58-63.
  • Gowland, C., VanHullenaar, S., Torresin, W., et al. (1995). Chedoke-McMaster Stroke Assessment: development, validation, and administration manual. Hamilton, ON, Canada: School of Rehabilitation Science, McMaster University.
  • Heller, A., Wade, D.T., Wood, V.A., Sunderland, A., Hewer, R., & Ward, E. (1987). Arm function after stroke: measurement and recovery over the first three months. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 50(6), 714-719.
  • Keith, R.A, Granger, C.V., Hamilton, B.B., & Sherwin, F.S. (1987). The Functional Independence Measure: a new tool for rehabilitation. In: Eisenberg, M.G. & Grzesiak, R.C. (Ed.), Advances in clinical rehabilitation (pp. 6-18). New York: Springer Publishing Company.
  • Kellor, M., Frost, J., Silberberg, N., Iversen, I., & Cummings R. (1971). Hand strength and dexterity. American Journal of Occupational Therapy, 25, 77-83.
  • Lyle, R.C. (1981). A performance test for assessment of upper limb function in physical rehabilitation treatment and research. International Journal of Rehabilitation and Research, 4, 483-492.
  • Mathiowetz, V., Kashman, N., Volland, G., Weber, K., Dowe, M., & Rogers, S. (1985). Grip and pinch strength: normative data for adults. Archives of Physical and Medicine and Rehabilitation, 66, 69-72.
  • Mathiowetz, V., Weber, K., Kashman, N., & Volland, G. (1985b). Adult norms for the nine hole peg test of finger dexterity. Occupational Therapy Journal of Research, 5, 24 -33.

Voir la mesure

Comment obtenir le CAHAI

Le CAHAI peut être obtenu gratuitement en visitant le site officiel de l’outil : http://www.cahai.ca

Table des matières
Nous voulons votre avis