Stroke Arm Ladder

Évidence révisées en date du 15-02-2012
Auteur(s)* : Katie Marvin, MSc. PT (Candidate)
Éditeur(s) : Annabel McDermott, OT ; Nicol Korner-Bitensky, PhD OT
Réviseur expert : Johanne Higgins, PhD
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

La Stroke Arm Ladder a été développée à partir d’une banque existante d’items de test utilisés pour évaluer la fonction du membre supérieur auprès de patients ayant subi un AVC. La Stroke Arm Ladder comprend des tests observables de capacité ou de performance, et des questions visant à identifier les composantes d’activité et de participation de la Classification internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) de l’Organisation mondiale de la santé. La mesure est constituée d’items couvrant une large gamme de niveaux de difficulté.

Note : Le nom des instruments de mesure qui, en anglais, sont identifiés et nommés par des noms de genre féminin en français – ex. « Batterie » (Battery), « Catégorie » (Category), « Échelle » (Scale, Ladder), « Évaluation » (Assessment) ou « Mesure » (Measure) – sont traduits en français par le genre féminin.

Revue détaillée

But de la mesure

La Stroke Arm Ladder a été développée à partir d’une banque existante d’items de test utilisés pour évaluer la fonction du membre supérieur auprès de patients ayant subi un AVC. La Stroke Arm Ladder comprend des tests observables de capacité ou de performance, et des questions visant à identifier les composantes d’activité et de participation de la Classification internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) de l’Organisation mondiale de la santé. La mesure est constituée d’items couvrant une large gamme de niveaux de difficulté.

Les cliniciens et les chercheurs doivent utiliser une variété de mesures pour évaluer les interventions et les constructions liées à la fonction du membre supérieur chez les patients ayant subi un AVC. L’administration d’une variété de tests peut être longue, laborieuse et peut représenter une lourde charge pour les clients. La Stroke Arm Ladder a été développée pour résoudre ce problème en fournissant une échelle de mesure à intervalle globale et plus complète pour l’évaluation et le suivi de la fonction du membre supérieur.

Versions disponibless

Aucune version n’a été documentée jusqu’à présent.

Caractéristiques de la mesure

Items :

La Stroke Arm Ladder est composée de 34 items sélectionnés à partir d’une banque existante de 49 items de test utilisés pour évaluer la fonction du membre supérieur auprès de patients ayant subi un AVC. La banque existante d’items reflète les domaines de la Classification internationale du Fonctionnement, du handicap et de la santé (CIF) de l’Organisation mondiale de la santé (fonctions organiques ; activité et participation), et provient de mesures de résultats couramment utilisées, tel que la Chedoke McMaster Stroke Assessment, l’Indice de Barthel et la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement.

Description des tâches :

Item de départ : préhension de type pistolet, tirer sur la gâchette, puis revenir en position initiale.

  • Si le patient est incapable d’exécuter l’item de départ – procéder ensuite au sous-test FACILE, débuter avec l’item numéro 7.
  • Si le patient est capable d’exécuter l’item de départ – procéder ensuite au sous-test DIFFICILE, débuter avec l’item numéro 36.

Items du sous-test facile :

Item Score/100
1. Nouer un foulard autour du cou d’une personne (tâche bilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 3
2. Ouvrir un pot et enlever une cuillerée de café (tâche bilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 4
3. Déverrouiller un verrou et ouvrir un contenant à pilules (tâche bilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 5
4. Se nourrir de façon indépendante. Le patient a besoin d’aide pour manger un repas sur un plateau ou une table lorsque quelqu’un place les aliments à portée de main. Le patient a besoin d’aide pour mettre un aide technique si nécessaire, couper la nourriture, utiliser la salière et la poivrière, mettre du beurre, etc. Le patient a besoin d’aide pour être capable d’accomplir cette tâche dans un délai raisonnable. 23
5. Écrire sur une enveloppe et coller un timbre (tâche bilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 29
6. S’habiller et se déshabiller. Le patient a besoin d’aide : pour mettre, enlever et attacher tous ses vêtements et lacer ses souliers (sauf s’il est nécessaire d’utiliser des aides adaptés pour cela). Cela inclut mettre, enlever et attacher un corset ou une attelle s’ils sont prescrits. 33
7. Mélanger et distribuer des cartes à jouer (tâche bilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée.
Capable d’exécuter l’item numéro 7 : aller vers le bas jusqu’à ce que le patient soit incapable de satisfaire aux critères d’une tâche spécifique.
Incapable d’exécuter l’item numéro 7 : aller vers le haut jusqu’à ce que le patient soit capable de répondre aux critères d’une tâche spécifique.
34
8. Coude sur le côté du corps à 90 degrés de flexion : supination puis pronation. 44
9. Flexion des doigts puis extension. 45
10. Extension du coude en position couchée (en commençant avec le coude complètement fléchi). Capable d’effectuer le mouvement d’une manière qui est comparable au côté non affecté. 46
11. Abduction de la scapula en position couchée. Capable d’effectuer le mouvement d’une manière qui est comparable au côté non affecté. 48
12. Est-ce que le patient prépare ses propres repas? Est-ce qu’il cuisine de façon indépendante ? 49
13. Se nourrir de façon indépendante : le patient peut manger seul un repas sur un plateau ou une table lorsque quelqu’un place les aliments à portée de main. Le patient est capable de mettre un aide technique si nécessaire, de couper sa nourriture, d’utiliser la salière et la poivrière, de mettre du beurre, etc. Le patient doit être capable d’accomplir cette tâche dans un délai raisonnable. 51
14. Main sans appui : opposition du pouce au petit doigt. 51
15. Manipuler de la monnaie (tâche unilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 52
16. Placer la main sur son sacrum. Capable d’effectuer le mouvement d’une manière qui est comparable au côté non affecté. 53
17. Hausser les épaules (élévation de la scapula). Capable d’effectuer le mouvement d’une manière qui est comparable au côté non affecté. 55
18. Est-ce que le patient effectue les tâches ménagères ? Sans aide ? 56
19. S’habiller et se déshabiller de façon indépendante. Le patient est capable de mettre, enlever et attacher tous ses vêtements et lacer ses souliers (sauf s’il est nécessaire d’utiliser des aides adaptés pour cela). Cela inclut mettre, enlever et attacher un corset ou une attelle s’ils sont prescrits. 56
20. Prendre et déplacer de petits objets (tâche unilatérale). La tâche est partiellement accomplie (plus de 25%) ou certaines étapes sont accomplies avec des difficultés majeures nécessitant des efforts répétés. Des parties de la tâche peuvent avoir été modifiées ou avoir nécessité de l’assistance pour qu’elle soit réalisée. 57
21. Écrire sur une enveloppe et coller un timbre dessus (tâche bilatérale). La tâche est accomplie avec succès sans hésitation ou difficultés, comme indiqué ou démontré. 57

Items du sous-test difficile :

Item Score/100
22. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable de couper vos aliments avec un couteau et une fourchette ? 58
23. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable d’utiliser votre main qui a été la plus affectée par votre AVC pour tourner une poignée de porte ? 59
24. Prendre et déplacer un pot (tâche unilatérale). La tâche est accomplie avec succès sans hésitation ou difficultés, comme indiqué ou démontré. 59
25. Déverrouiller un verrou et ouvrir un contenant à pilules (tâche bilatérale). La tâche est accomplie avec succès sans hésitation ou difficultés, comme indiqué ou démontré. 60
26. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable d’effectuer des tâches ménagères légères (ex. épousseter, faire un lit, sortir les poubelles, faire la vaisselle)? Juste un peu ou pas du tout difficile. 61
27. Se laver de façon indépendante. Le patient doit être capable d’utiliser un bain, une douche ou de faire une toilette complète à l’éponge. Le patient doit être capable d’effectuer toutes les étapes associées à l’une de ces tâches sans qu’une autre personne soit présente. 63
28. Nouer un foulard autour du cou d’une personne (tâche bilatérale). La tâche est accomplie avec succès sans hésitation ou difficultés, comme indiqué ou démontré. 63
29. Main du genou au front 5x en 5 secondes. 64
30. Bras au repos sur le côté du corps: lever le bras au-dessus de la tête avec une supination complète. 64
31. Pronation : taper du doigt avec l’index 10x en 5 secondes 65
32. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable d’utiliser votre main qui a été la plus affectée par votre AVC pour transporter des objets lourds (ex. un sac de courses)? (Homme) 66
33. Ouvrir un pot et enlever une cuillerée de café (tâche bilatérale). La tâche est accomplie avec succès sans hésitation ou difficultés, comme indiqué ou démontré. 71
34. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable de couper vos ongles d’orteil? 73
35. Dans les deux dernières semaines, avez-vous été capable d’utiliser votre main qui a été la plus affectée par votre AVC pour transporter des objets lourds (ex. un sac de courses)? (Femme) Juste un peu ou pas du tout difficile. 73
36. Coude sur le côté, flexion à 90 degrés : résistance à la rotation externe de l’épaule.
Capable d’exécuter l’item numéro 36 : se déplacer vers le bas jusqu’à ce que le patient ne puisse plus répondre aux critères de la tâche spécifique.
Incapable d’exécuter l’item numéro 36 : se déplacer vers le haut jusqu’à ce que le patient soit capable de répondre aux critères de la tâche spécifique.
76
37. Pouce au bout des doigts, puis faire l’inverse 3x en 12 secondes. 78
38. Nombre de blocs transférés en 60 secondes > 30 82
39. Taper des mains au-dessus de la tête, puis derrière le dos 3x en 5 secondes. 82
40. Faire rebondir une balle 4 fois de suite, puis l’attraper. 93
41. Nombre de blocs transférés en 60 secondes > 60 100

Cotation et interprétation du score :

La Stroke Arm Ladder est cotée sur 100 et repose sur l’exécution des items de test. Par exemple, si le patient est capable d’effectuer l’item de test de départ (préhension de type pistolet, tirer sur la gâchette), il commence automatiquement à l’item 36 dans les « items du sous-test DIFFICILE » ; les items sont évalués dans un ordre séquentiel (36, 37, 38, 39, etc.) ; si le patient accomplit avec succès les trois items suivants, mais est incapable d’accomplir l’item 40, il obtient un score de 82 sur 100 (tel qu’indiqué dans la colonne de droite à côté de l’item 39).

Les informations sur l’interprétation du score ne sont pas disponibles pour l’instant.

Durée :

N’a pas été documentée.

Formation :

Aucune formation n’a été documentée.

Équipements :

  • Foulard
  • Pot avec le couvercle
  • Café
  • Contenant à pilules
  • Verrou manuel
  • Ustensiles d’alimentation
  • Assiette, bol, verre, tasse
  • Salière et poivrière
  • Enveloppe
  • Timbre
  • Vêtements (chandail et pantalon avec boutons)
  • Jeu de cartes
  • Pièces de monnaie
  • Stylo ou crayon
  • Accès à une cuisine et une salle de bain si l’observation de tâches est nécessaire

Versions alternatives de l’évaluation

Aucune version alternative n’a été documentée jusqu’à présent.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

  • Les clients ayant subi un AVC (léger, modéré et sévère) en phase aiguë ou subaiguë de récupération.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Les patients à plus de 7 mois post-AVC jusqu’à ce que des tests de validation supplémentaires soient complétés.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Anglais

Sommaire

Que mesure l’outil ? La fonction du membre supérieur suite à un AVC.
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? Peut être utilisé avec les clients ayant subi un AVC.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Outil d’évaluation
Temps d’administration N’a pas été documenté.
Versions Il n’y a pas de versions alternatives de la Stroke Arm Ladder.
Autres langues Il n’y a pas de traductions officielles de la Stroke Arm Ladder.
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Une étude a examiné la cohérence interne de la Stroke Arm Ladder et a relevé une excellente cohérence interne.
Validité Contenu :
Une étude a examiné la validité de contenu de la Stroke Arm Ladder et a confirmé l’ordre hiérarchique des items en utilisant une analyse de Rasch.

Construit :
Convergente/Discriminante :
Une étude a examiné la validité convergente de la Stroke Arm Ladder et a relevé d’excellentes corrélations entre la Stroke Arm Ladder et la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement ; et de faibles corrélations entre la Stroke Arm Ladder et les sous-tests Santé mentale et Santé émotionnelle de la Medical Outcomes Study Short Form 36.

Groupes connus :
Une étude a examiné la validité des groupes connus et a relevé que la Stroke Arm Ladder peut différencier les deux extrêmes de sévérité de l’AVC ; léger et sévère.

Effets plancher/plafond Une étude a examiné les effets de plancher et de plafond de la Stroke Arm Ladder et n’a relevé aucun effet de plancher ou de plafond auprès d’un échantillon de patients ayant subi un AVC allant de léger à sévère.
Note : La Stroke Arm Ladder a seulement été testé auprès de patients à moins de 7 mois post-AVC.
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? N’a pas encore été examiné.
Acceptabilité Les résultats appuient la validation préliminaire des propriétés psychométriques, toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que l’outil soit prêt à être utilisé en clinique.
Faisabilité La Stroke Arm Ladder est facile et simple à administrer. La Stroke Arm Ladder offre un outil d’évaluation global et plus complet pour l’évaluation et le suivi de la fonction du membre supérieur.
Comment obtenir l’outil ? De l’information sur la Stroke Arm Ladder peut être obtenue de l’étude de Higgins, Finch, Kopec & Mayo (2011).

Propriétés psychométriques

Résumé

Une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques de la Stroke Arm Ladder et n’a identifié que l’étude de validation initiale. Les résultats appuient la validation préliminaire des propriétés psychométriques, toutefois, des recherches supplémentaires sont nécessaires avant que l’outil soit prêt à être utilisé en clinique.

Effets plancher/plafond

Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné les effets de plancher ou de plafond de la Stroke Arm Ladder auprès de patients ayant subi un AVC et n’ont relevé aucun effet de plancher ou plafond puisqu’aucun patient n’a coté en dessous ou au-dessus, respectivement, des items les plus faciles et des items les plus difficiles.
Note : Cet échantillon incluait uniquement des patients à moins de 7 mois post-AVC, et donc la Stroke Arm Ladder ne devrait pas être utilisé avec les patients après 7 mois post-AVC jusqu’à ce que des tests de validation supplémentaires soient complétés.

Fidélité

Cohérence interne :
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné la cohérence interne de la Stroke Arm Ladder et ont relevé une excellente cohérence interne (alpha de Cronbach = 0,97).

Test-retest :
La fidélité test-retest n’a pas été examinée.

Intra-juge :
La fidélité intra-juge n’a pas été examinée.

Inter-juges :
La fidélité inter-juges n’a pas été examinée.

Validité

Contenu :

Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont étudié la validité de contenu de la Stroke Arm Ladder auprès de clients ayant subi un AVC. Lors de l’élaboration de la Stroke Arm Ladder, 49 items provenant de tests et d’index validés, utilisés pour évaluer la fonction et le mouvement du membre supérieur, tel que le Box and Block Test, ont été sélectionnés. Quinze items ont été supprimés pour des raisons telles que la redondance et le manque de correspondance avec le modèle. Lors de la validation des 34 items retenus pour la version finale de la mesure, tous les patients ayant subi un AVC ont obtenu des valeurs résiduelles de correspondance se situant entre -2,0 et +2,0. L’ordre hiérarchique des items a été confirmé en utilisant une analyse de Rasch. Les résultats de cette étude suggèrent que les 34 items de la Stroke Arm Ladder reflètent le même construit.

Critère :

Concourante :
La validité concourante n’a pas été examinée.

Prédictive :
La validité prédictive n’a pas été examinée.

Construit :

Convergente/Discriminante :
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont étudié la validité convergente de la Stroke Arm Ladder en le comparant à l’indice de récupération fonctionnelle globale (score total sur la Stroke Rehabilitation Assessment of Movement). Une excellente corrélation a été relevée entre les deux mesures (r = 0,6; P < 0,0001). Les auteurs ont également examiné la corrélation entre la Stroke Arm Ladder et les sous-tests mental et émotionnel de la Medical Outcomes Study Short Form 36 (SF-36) et ont relevé une faible corrélation (r = 0,2; P < 0,0001). Les résultats de cette étude indiquent que la Stroke Arm Ladder mesure adéquatement la structure de la fonction du membre supérieur, avec des capacités limitées pour évaluer l’état mental et émotionnel après l’AVC, tel que prévu par les concepteurs.

Groupes connus
Higgins, Finch, Kopec et Mayo (2011) ont examiné la validité des groupes connus de la Stroke Arm Ladder auprès de patients ayant subi un AVC. Les patients ayant subi un AVC ont été classés comme présentant un AVC léger, léger modéré, modéré ou sévère en utilisant la Canadian Neurological Scale (CNS). Les résultats ont révélé que la Stroke Arm Ladder était en mesure de différencier deux des quatre différents niveaux de sévérité d’AVC : léger et sévère. Les patients classés comme présentant un AVC modéré ou sévère ont obtenu des scores similaires sur la mesure, tout comme les patients classés comme présentant un AVC léger ou léger modéré. Les patients classés comme présentant un AVC modéré ou sévère différaient significativement de ceux classés comme présentant un AVC léger ou léger modéré, indiquant la capacité de la Stroke Arm Ladder de différencier les deux extrêmes (léger vs sévère).

Sensibilité/Spécificité

La sensibilité/spécificité n’a pas été examinée.

Sensibilité au changement

La sensibilité au changement n’a pas été examinée.

Références

  • Higgins, J., Finch, L.E., Kopec, J. & Mayo, N.E. (2011). Development and initial psychometric evaluation of the Stroke Arm Ladder: A measure of upper extremity function post stroke. Clinical Rehabilitation, 25(8), 740-759.

Voir la mesure

Comment obtenir la Stroke Arm Ladder ?

La Stroke Arm Ladder est disponible dans l’article suivant :

Higgins, J., Finch, L.E., Kopec, J. & Mayo, N.E. (2011). Development and initial psychometric evaluation of the Stroke Arm Ladder: A measure of upper extremity function post stroke. Clinical Rehabilitation, 25(8), 740-759.

Table des matières
Aidez-nous à nous améliorer