Nine Hole Peg Test (NHPT)

Évidence révisées en date du 09-06-2011
Auteur(s)* : Sabrina Figueiredo, BSc
Éditeur(s) : Lisa Zeltzer, MSc OT ; Nicol Korner-Bitensky, PhD OT ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

Le Nine Hole Peg Test (NHPT) a été développé pour mesurer la dextérité au niveau des doigts, aussi connue comme la dextérité manuelle fine. Il peut être utilisé avec un large éventail de populations, dont les clients ayant subi un AVC. De plus, le NHPT est un test relativement peu coûteux et il peut être administré rapidement.

Revue détaillée

But de la mesure

Le Nine Hole Peg Test (NHPT) a été développé pour mesurer la dextérité au niveau des doigts, aussi connue comme la dextérité manuelle fine. Il peut être utilisé avec un large éventail de populations, dont les clients ayant subi un AVC. De plus, le NHPT est un test relativement peu coûteux et il peut être administré rapidement.

Le NHPT devrait être utilisé en association avec d’autres tests évaluant le rendement du membre supérieur afin d’estimer la fonction du membre supérieur avec davantage de précision.

Versions disponibles

Le NHPT a été initialement conçu par Kellor, Frost, Silberberg, Iversen et Cummings en 1971. En 1985, des normes pour le NHPT auprès d’individus en bonne santé ont été établies par Mathioetz, Weber, Kashman et Volland.

Caractéristiques de la mesure

Items :

Le NHPT est composé d’une planche carrée avec 9 chevilles. À une extrémité de la planche, il y a des trous dans lesquels insérer les chevilles et à l’autre extrémité, un récipient rond peu profond pour ranger les chevilles. Le NHPT est administré en demandant au client de prendre les chevilles dans un récipient, une par une, et de les placer dans les trous sur la planche, aussi vite que possible. Les clients doivent ensuite retirer les chevilles des trous, une par une, et les replacer dans le récipient. Afin de se pratiquer et d’enregistrer des scores de référence, le test doit commencer avec le membre supérieur non affecté. La planche doit être placée à la ligne médiane du client, avec le récipient contenant les chevilles orienté vers la main qui est testée. Seulement la main évaluée doit effectuer le test. La main non évaluée peut tenir le bord de la planche afin d’apporter de la stabilité (Mathiowetz et al., 1985 ; Sommerfeld, Eek, Svensson, Holmqvist & Arbin, 2004).

Cotation :

Les clients sont cotés selon le temps nécessaire pour accomplir le test, noté en secondes. Le chronomètre doit être démarré au moment où le participant touche la première cheville jusqu’au moment où la dernière cheville touche le récipient (Grice, Vogel, Le, Mitchell, Muniz & Vollmer, 2003; Mathiowetz et al., 1985).

Mathiowetz et al. (1985) ont relevé qu’en moyenne les hommes adultes en bonne santé complètent le NHPT en 19,0 secondes (écart-type = 3,2) avec la main droite et en 26,0 secondes (écart-type = 3,9) avec la main gauche. Pour les femmes adultes en bonne santé, le NHPT était complété en 17,9 secondes (écart-type = 2,8) et 19,6 secondes (écart-type = 3,4) avec la main droite et la main gauche respectivement.

Cotation alternative – le nombre de chevilles placées en 50 ou 100 secondes peut être noté. Dans ce cas, les résultats sont exprimés en nombre de chevilles placées par seconde (Jacob-Lloyd, Dunn, Brain & Lamb, 2005 ; Sunderland, Trinson, Bradley & Langton-Hewer, 1989).

Durée :

La durée n’est pas typiquement documentée. Les normes indiquées ci-dessus indiquent les durées approximatives de test dans les normales.

Sous-échelles :

Aucune

Équipements :

L’équipement standardisé se compose de :

  • Une planche, en bois ou en plastique, avec 9 trous (10 mm de diamètre, 15 mm de profondeur) placés à distance de 32 mm (Mathiowetz et al., 1985 ; Sommerfeld et al., 2004) ou 50 mm (Heller, Wade, Wood, Sunderland, Hewer & Ward, 1987).
  • Un récipient pour les chevilles. Initialement, le récipient était une boîte carrée (100 x 100 x 10 mm) séparée de la planche. Le plus récent récipient est un récipient rond peu profond au bout de la planche (Grice et al., 2003).
  • Neuf chevilles (7 mm de diamètre, 32 mm de longueur) (Mathiowetz et al., 1985).
  • Un chronomètre.

Formation :

Aucune formation n’est typiquement documentée.

Versions alternatives du Nine Hole Peg Test

Aucune.

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

  • Les clients ayant subi un AVC.
  • Les clients doivent avoir un niveau satisfaisant de motricité fine au membre supérieur puisqu’ils doivent être capables de prendre les chevilles pour accomplir le test.

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Le NHPT ne peut pas être utilisé avec les clients qui ont un handicap sévère au membre supérieur.
  • Le NHPT ne peut pas être utilisé avec les clients ayant des troubles cognitifs sévères.
  • La cotation avec une limite supérieure de temps de 50 ou 100 secondes doit se faire avec prudence, notamment dans la phase aiguë de récupération post-AVC en raison de la possibilité d’effets de plancher (Jacob-Lloyd et al., 2005; Sunderland et al., 1989).

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Il n’y a pas de traductions officielles du NHPT.

Certaines publications des Pays-Bas, du Japon et de la Suède ont utilisé le NHPT comme une mesure de résultats, ce qui démontre son utilisation dans des langues autres que l’anglais (Dekker, Van Staalduinem, Beckerman, Van der Lee, Koppe & Zondervan, 2001 ; Hatanaka, Koyama, Kanematsu, Takahashi, Matsumoto & Domen, 2007 ; Sommerfeld et al., 2004).

Sommaire

Que mesure l’outil ? La dextérité au niveau des doigts
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? Le NHPT peut être utilisé avec les clients ayant subi un AVC, mais il n’est pas limité à ceux-ci. Il n’existe aucune restriction lorsqu’on l’administre aux clients en phase chronique de récupération post-AVC. Avec les clients en phase aiguë de récupération, le mode de cotation doit être observé afin d’éviter les effets de plancher.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Évaluation
Temps d’administration La quantité de temps nécessaire pour administrer le NHPT n’a pas été documentée et peut varier selon l’atteinte du client ou le mode de cotation.
Versions Il n’y a pas de versions alternatives.
Langues Il n’y pas de traductions officielles.
Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Aucune étude n’a examiné la cohérence interne du NHPT.

Intra-juge :
Trois études ont examiné la fidélité intra-juge du NHPT en utilisant les coefficients de corrélation. Deux ont relevé une excellente fidélité intra-juge et une a relevé une fidélité adéquate. Une de ces études a utilisé le rho de Spearman et les deux autres la corrélation de Pearson.

Inter-juges :
Trois études ont examiné la fidélité inter-juges du NHPT et ont relevé une excellente fidélité inter-juges en utilisant les coefficients de corrélation. Une de ces études a utilisé le rho de Spearman et les deux autres la corrélation de Pearson.

Validité Critère :
Concourante :
Deux études ont examiné la validité concourante du NHPT. La première étude a examiné la sensibilité du NHPT en le comparant au Frenchay Arm Test comme étalon de mesure et a relevé que le NHPT a une faible sensibilité, avec 27% des résultats mal classifiés. La deuxième étude a examiné la validité concourante du NHPT et a relevé une corrélation allant d’adéquate à excellente avec le Box and Block Test (BBT) et l’Action Research Arm Test (ARAT) avant et après le traitement.

Prédictive :
Une étude a examiné la validité prédictive et a relevé que le NHPT n’est pas en mesure de prédire les résultats fonctionnels 6 mois après l’AVC.

Construit :
Convergente :
Une étude a examiné la validité convergente du NHPT et a relevé d’excellentes corrélations entre le NHPT et le Motricity Index, en utilisant des coefficients de corrélation de Pearson.

Effets plancher/plafond

Deux études ont examiné les effets de plancher du NHPT. Dans les deux études, les clients ont été notés selon un seuil limite de 50 ou 100 secondes. Les participants ne pouvant pas terminer le test dans ce délai ont reçu la note 0. Dans les deux études, lors des premières phases de l’AVC, les effets de plancher se sont avérés faibles ou adéquats. Six mois après l’AVC, les effets de plancher se sont avérés adéquats.

Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Deux études ont examiné la capacité à détecter le changement du NHPT et ont relevé que le NHPT est capable de détecter le changement.
Acceptabilité Le NHPT ne doit pas être utilisé avec les clients ayant une atteinte sévère du membre supérieur et avec ceux qui ne sont pas capables de manipuler les chevilles.
Faisabilité

L’administration du NHPT est rapide et simple, toutefois, elle requiert de l’équipement standardisé.

Une étude a examiné la faisabilité du NHPT et a relevé qu’en moyenne 52% des clients en phase aiguë de récupération post-AVC n’étaient pas capables de réaliser le NHPT (Jacob-Lloyd et al., 2005).

Comment obtenir l’outil ?

Les instructions du NHPT peuvent être obtenues dans l’étude de Mathiowetz et al. (1985). De plus, une version de la mesure peut être obtenue auprès de la publication de Wade (1992). Davis et al. (1999) ont noté que l’équipement standardisé le plus utilisé pour le NHPT aux États-Unis est produit par Smith & Nephew Rehabilitation, Inc et Sammons Preston.

L’équipement standardisé peut être obtenu sur le site web : http://www.sammonspreston.com/Supply/Product.asp?Leaf_Id=A8515

Propriétés psychométriques

Résumé

Une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du Nine-Hole Peg Test (NHPT) auprès de deux populations différentes : des individus en bonne santé et des individus ayant subi un AVC. Sept études ont été identifiées. Les résultats de ces études suggèrent que le NHPT s’avère une mesure fiable, valide et adaptée aux besoins des clients ayant subi un AVC. Chez les clients en phase aiguë de récupération post-AVC, le NHPT doit être utilisé avec prudence en raison de la possibilité d’effets de plancher.

Dans une revue de littérature, Croarkin, Danoff et Barnes ont examiné le niveau d’évidence de neuf tests évaluant la fonction motrice du membre supérieur. Le niveau d’évidence a été établi selon le nombre total de propriétés psychométriques abordées dans les études de chaque test. En comparaison de l’Action Research Arm Test (Lyle, 1981), de la Chedoke-McMaster Stroke Assessment (Gowland, VanHullenaar & Torresin et al., 1995), de la Fugl-Meyer Sensorimotor Assessment (Fugl-Meyer, Jääskö, Leyman, Olsson & Steglind, 1975), de la Modified Motor Assessment Chart (Lindmark & Hamrin, 1988), de la Motor Assessment Scale (Carr, Shepherd, Nordholm & Lynne, 1985), de la Motor Club Assessment (Ashburn, 1982), du Motricity Index (Demeurisse, Demol & Rolaye, 1980) et de la Rivermead Motor Assessment (Lincoln & Leadbitter, 1979), le NHPT s’est avéré avoir le plus grand nombre de propriétés psychométriques soutenues, avec des études portant sur la fidélité intra-juge, la fidélité inter-juges, la validité convergente et la validité prédictive.

Effets plancher/plafond

Jacob-Lloyd, Dunn, Brain et Lamb (2005) ont examiné les effets de plancher et de plafond du NHPT auprès de 50 personnes ayant subi un AVC. Les participants ont été évalués à deux reprises dans un intervalle de six mois. La première évaluation a eu lieu au moment du congé de l’hôpital. Dans cette étude, les participants ont été notés sur la base d’un seuil limite de 100 secondes. Ceux qui ont pris plus de 100 secondes pour terminer le test ont obtenu une note de 0. Au moment du congé de l’hôpital, le NHPT a démontré un effet plancher adéquat, moins de 20 % des participants ayant obtenu la valeur minimale. Après 6 mois, le nombre de participants ayant obtenu la valeur minimale a diminué, le NHPT démontrant toujours un effet plancher adéquat.

Sunderland, Trinson, Bradley et Langton-Hewer (1989) ont examiné la présence d’un effet de plancher auprès de 31 participants ayant subi un AVC. Les évaluations ont été effectuées à quatre reprises : au moment de l’admission, et à 1, 3 et 6 mois après l’AVC. Les participants ont eu 50 secondes pour compléter le test. Ceux qui ont pris plus de 50 secondes pour terminer le test ont obtenu une note de 0. Au départ, l’effet plancher du TNP était faible (65 %), mais il a diminué au bout de six mois de suivi.
Note : Aucune valeur n’a été documentée par les auteurs pour le suivi après 6 mois.

Fidélité

Note : Un bon nombre des publications portant sur la fidélité du NHPT et examiné ci-dessous ont utilisé des analyses statistiques, telles que les coefficients de corrélation de Pearson, qui ne sont pas considérées comme l’analyse de préférence pour tester la fidélité, car elles peuvent gonfler artificiellement les coefficients de fidélité. Les études à venir devraient examiner la fidélité du NHPT en utilisant des statistiques Kappa.

Test-retest :
Aucune étude examinant la fidélité test-retest du NHPT n’a été identifiée.

Intra-juge :
Heller, Wade, Wood, Sunderland, Hewer et Ward (1987) ont examiné la fidélité intra-juge du NHPT, du Frenchay Arm Test (Heller et al., 1987), du Finger Tapping Rate (Lezak, 1983) et du Grip Strength (Mathiowetz, Kashman, Volland, Weber, Dowe & Rogers, 1985) auprès de 10 patients en phase chronique de récupération post-AVC. Les participants ont été évalués à deux reprises dans un intervalle de 2 semaines par le même évaluateur. Dans cette étude, les résultats décrivent une plage de fidélité des quatre mesures mentionnées plus haut et les valeurs pour chaque mesure individuelle n’ont pas été documentées. La corrélation de rho de Spearman s’est avérée excellente, (allant de r = 0,68 à 0,99 pour les quatre mesures).
Note : Bien qu’il ne soit pas possible de discerner la valeur exacte de la fidélité du NHPT, toutes les valeurs ont été jugées excellentes et statistiquement significatives, ce qui suggère que le NHPT peut être fiable avec des patients présentant un AVC stable.

Mathiowetz, Weber, Kashman et Volland (1985) ont examiné la fidélité intra-juge du NHPT auprès de 26 jeunes femmes adultes en bonne santé. Les participantes ont été évaluées à deux reprises dans un intervalle d’une 1 semaine par le même évaluateur. Le coefficient de corrélation de Pearson a démontré un excellent accord (r = 0,69) pour la main droite et un accord adéquat (r = 0,43) pour la gauche.

Grice et al. (2003) ont reproduit l’étude de Mathiowetz et al. (1985) afin d’estimer la fidélité intra-juge du NHPT, après que sa conception eut été légèrement modifiée. Dans l’étude de Mathiowetz et al., l’équipement du NHPT était composé d’une planche en bois pour les trous et d’un récipient carré en bois pour les chevilles. L’équipement du NHPT a ensuite été modifié pour une planche en plastique avec un récipient rond peu profond à l’extrémité de la planche. Le coefficient de corrélation de Pearson pour le nouveau NHPT a été jugé adéquat (r = 0,46 ; r = 0,44) respectivement pour la main droite et la main gauche.

Inter-juges :
Heller et al. (1987) ont examiné la fidélité inter-juges du NHPT, du Frenchay Arm Test (Heller et al., 1987), du Finger Tapping Rate (Lezak, 1983) et du Grip Strength (Mathiowetz et al., 1985) auprès de 10 patients en phase chronique de récupération post-AVC. Les participants ont été évalués à deux reprises à l’intérieur d’une semaine par deux évaluateurs différents. Les coefficients de corrélation de Spearman rho se sont avérés excellents (allant de r = 0,75 à 0,99 pour les quatre mesures).
Note : Dans cette étude, les valeurs individuelles pour chaque mesure n’ont pas été documentées. Bien qu’il ne soit pas possible de discerner la valeur exacte de la fiabilité du TPN, toutes les valeurs ont été jugées excellentes.

Mathiowetz et al. (1985) ont examiné la fidélité inter-juges du NHPT auprès de 26 jeunes femmes adultes en bonne santé. Les participantes ont été évaluées simultanément et indépendamment par deux évaluateurs. Les coefficients de corrélation de Pearson ont démontré une excellente concordance (r = 0,97 ; r = 0,99) respectivement pour la main droite et la main gauche.

Grice et al. (2003) ont reproduit l’étude de Mathiowetz et al. (1985) pour estimer la fidélité inter-juges du nouveau NHPT. Les coefficients de corrélation de Pearson ont démontré une excellente concordance (r = 0,98 ; r = 0,99) respectivement pour la main droite et la main gauche.

Validité

Contenu :

Non disponible.

Critère :

Concourante :
Sunderland et al. (1989) ont estimé la sensibilité du NHPT, de la Motor Club Assessment (Ashburn, 1982) et du Motricity Index (Demeurisse et al., 1980) en les comparant au Frenchay Arm Test (Heller et al., 1987), comme étalon de mesure, auprès de 31 participants en phase aiguë de récupération post-AVC. Le NHPT a démontré la plus faible sensibilité avec 27% des cas incorrectement classifiés. La mesure la plus sensible, avec 0% de cas classés de façon erronée, s’est avérée le Motricity Index.

Lin, Chuang, Wu, Hsieh et Chang (2010) ont comparé la validité concourante du NHPT, de l’Action Research Arm Test (ARAT) et du Box and Block Test (BBT) pour évaluer la dextérité de la main auprès de 59 patients ayant subi un AVC. La Fugl-Meyer Assessment of Sensorimotor Recovery After Stroke (FMA), le Motor Activity Log (MAL) et la Stroke Impact Scale (SIS) ont également été administrés pour évaluer la validité concourante du NHPT, de l’ARAT et du BBT. À l’aide des coefficients de corrélation de Spearman, des corrélations allant d’adéquates à excellentes ont été relevées sur le NHPT, l’ARAT et le BBT ; avant l’intervention (rho allant de 0,55 à -0,80) et après l’intervention (rho allant de 0,57 à -0,71). De plus, l’ARAT et le BBT ont démontré des corrélations adéquates avec la FMA, le MAL et la SIS (rho allant de 0,31 à -0,59) ; cependant, le NHPT a démontré seulement des corrélations allant de faibles à adéquates avec la FMA et le MAL (rho allant de 0,16 à -0,33) et des corrélations allant d’adéquates à excellentes avec la SIS (rho allant de -0,58 à -0,66). En examinant les résultats des composantes de sensibilité au changement et de validation de l’étude, l’ARAT et le BBT se sont avérés plus appropriés que le NHPT pour évaluer la dextérité.

Prédictive :
Sunderland et al. (1989) ont examiné si le NHPT, la Motor Club Assessment (Ashburn, 1982) et le Motricity Index (Demeurisse et al., 1980) étaient en mesure de prédire les résultats fonctionnels 6 mois après l’AVC, mesurés par le Frenchay Arm Test (Heller et al., 1987). La validité prédictive du NHPT a été examinée auprès de 31 participants en phase aiguë de récupération post-AVC. Les évaluations ont été effectuées à 4 temps de mesure : lors de l’admission, à 1, 3 et 6 mois post-AVC. Le NHPT, administré à 1 mois post-AVC, n’a pas réussi à prédire les résultats fonctionnels à 6 mois. Le meilleur prédicteur des résultats fonctionnels à 6 mois s’est avéré le Motricity Index.

Construit :

Convergente/Discriminante :
Parker, Wade et Hewer (1986) ont testé la validité de construit du NHPT en le comparant au Motricity Index (Demeurisse et al., 1980) auprès de 187 individus ayant subi un AVC. La corrélation entre le NHPT et le Motricity Index s’est avérée excellente (r = 0,82).

Groupes connus :
Aucune étude n’a examiné la validité des groupes connus du NHPT.

Sensibilité au changement

Jacob-Lloyd et al (2005) ont examiné la sensibilité au changement du NHPT auprès de 50 personnes ayant subi un AVC. Les participants ont été évalués à deux reprises dans un intervalle de 6 mois. La première évaluation a eu lieu au moment du congé de l’hôpital. L’ampleur de l’effet a été calculée à l’aide du test des rangs signés de Wilcoxon. Bien que l’auteur ait signalé une grande ampleur de l’effet dans cette étude, aucune valeur de référence n’a été documentée. Le NHPT s’est avéré plus sensible pour détecter le changement que le Motricity Index (Demeurisse et al., 1980).

Lin, Chuang, Wu, Hsieh et Chang (2010) ont évalué la sensibilité au changement du NHPT, de l’Action Research Arm Test (ARAT) et du Box and Block Test (BBT) pour évaluer la dextérité de la main auprès de 59 patients en phase subaiguë de récupération post-AVC (< 6 mois) et aux stades IV à VI de Brunnstrom pour le fonctionnement proximal et distal des membres supérieurs. Les patients ont été assigné aléatoirement pour recevoir une thérapie par contrainte induite, un entraînement bilatéral du bras, ou une intervention témoin, et ont reçu 2 heures de thérapie, 5 jours par semaine, pendant 3 semaines. Les évaluations ont été effectuées au début de l’étude et à 3 semaines (après l’intervention). En utilisant la Réponse moyenne standardisée (RMS) pour calculer la sensibilité au changement, il a été constaté que le NHPT, l’ARAT et le BBT présentaient tous des RMS modérées (respectivement, 0,64 0,79 et 0,74), ce qui indique une sensibilité pour détecter le changement dans la dextérité de la main. En examinant les résultats des composantes de sensibilité au changement et de validation de l’étude, l’ARAT et le BBT se sont avérés plus appropriés que le NHPT pour évaluer la dextérité.

Références

  • Ashburn, A. (1982). A physical assessment for stroke patients. Physiotherapy, 68, 109-113.
  • Carr, J.H., Shepherd, R.B., Nordholm, L., & Lynne, D. (1985). Investigation of a new motor assessment scale for stroke patients. Physical Therapy, 65, 175- 180.
  • Croarkin, E., Danoff, J., & Barnes, C. (2004). Evidence-based rating of upper-extremity motor function tests used for people following a stroke. Physical Therapy, 84, 62-74.
  • Cromwell, F.S. (1965). Occupational therapists manual for basic skills assessment: primary prevocational evaluation. California, USA: Fair Oaks Printing.
  • Davis, J., Kayser, J., Matlin, P., Mower, S., & Tadano, P. (1999). Nine hole peg tests – are they all the same? Occupational Therapy Practice, 4, 59-61.
  • Dekker, C.L., Van Staalduinem, A.M., Beckerman, H., Van der Lee, J.H., Koppe, P.A., & Zondervan, R.C.J. (2001). Concurrent validity of instruments to measure upper extremity performance: the action research arm test; the nine hole peg test and the motricity index. Nederlands Tijdscrift Voor Fysiotherapie, 111(15), 110- 115.
  • Demeurisse, G., Demol, O., & Robaye, E. (1980). Motor evaluation in vascular hemiplegia. European Neurology, 19(6), 382-389.
  • Desrosiers, J., Rochette, A.,Hebert, R.,& Bravo, G. (1997). The minnesota manual dexterity test: reliability, validity and reference values studies with healthy elderly people. Canadian Journal of Occupational Therapy, 64(5), 270-276.
  • Fugl-Meyer, A.R., Jääskö, L., Leyman, I., Olsson, S., & Steglind, S. (1975). The post-stroke hemiplegic patient 1. A method for evaluation of physical performance. Scandinavian Journal of Rehabilitation Medicine, 7, 13-31.
  • Grice, K.O., Vogel, K.A., Le, V., Mitchell, A., Muniz, S., & Vollmer, M.A. (2003). Adult norms for a commercially available nine hole peg test for finger dexterity. American Journal of Occupational Therapy, 57, 570-573.
  • Gowland, C., VanHullenaar, S., Torresin, W., et al., (1995). Chedoke-McMaster Stroke Assessment: development, validation, and administration manual. Hamilton, (ON), Canada: School of Rehabilitation Science, McMaster University.
  • Hatanaka, T., Koyama, T., Kanematsu, M., Takahashi, N., Matsumoto, K., & Domen, K. (2007). New evaluation method for upper extremity dexterity of patients with hemiparesis after stroke: the 10-second tests. International Journal of Rehabilitation Research, 30(3), 243-247.
  • Heller, A., Wade, D.T., Wood, V.A., Sunderland, A., Hewer, R., & Ward, E. (1987). Arm function after stroke: measurement and recovery over the first three months. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 50(6), 714- 719.
  • Jacob-Lloyd, H.A., Dunn, O.M., Brain, N.D., & Lamb, S.E. (2005). Effective measurement of the functional progress of stroke clients. British Journal of Occupational Therapy, 68 (6), 253-259.
  • Jebsen, R.H., Taylor, N., Trieschmann, R.B., Trotter, M.J., & Howard, L.A. (1969). An objective and standardized test of hand function. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 50, 311-319.
  • Kellor, M., Frost, J., Silberberg, N., Iversen, I., & Cummings R. (1971). Hand strength and dexterity. American Journal of Occupational Therapy, 25, 77-83.
  • Lezak, M.D. (1983). Neuropsychological assessment. Oxford, England: Oxford University Press.
  • Lincoln, N.B. & Leadbitter, D. (1979). Assessment of motor function in stroke patients. Physiotherapy, 65, 48-51.
  • Lin, K-C., Chuang, L-L., Wu, C-Y., Hseih, Y-W. & Chang, W-Y. (2010). Responsiveness and validity of three dexterous function measures in stroke rehabilitation. Journal of Rehabilitation Research and Development, 47(6), 563-572.
  • Lindmark, B. & Hamrin, E. (1988). Evaluation of function capacity after stroke as a basis for active intervention: Presentation of a modified chart for motor capacity assessment and its reliability. Scandinavian Journal of Rehabilitation Medicine, 20, 103-109.
  • Lyle, R.C. (1981). A performance test for assessment of upper limb function in physical rehabilitation treatment and research. International Journal of Rehabilitation and Research, 4, 483-92.
  • Mathiowetz, V., Weber, K., Kashman, N., & Volland, G. (1985). Adult norms for the nine hole peg test of finger dexterity. Occupational Therapy Journal of Research, 5, 24 -33.
  • Mathiowetz, V., Kashman, N., Volland, G., Weber, K., Dowe, M., & Rogers, S. (1985). Grip and pinch strength: normative data for adults. Archives of Physical and Medicine Rehabilitation, 66, 69-72.
  • Parker, V. M., Wade, D. T., & Hewer, R. (1986). Loss of arm function after stroke: measurement, frequency, and recovery. International Rehabilitation Medicine, 8(2), 69-73.
  • Sommerfeld, D.K., Eek, E.U.B., Svensson, A.K., Holmqvist, L.W., & Arbin, M.H. (2004). Spasticity after stroke: its occurrence and association with motor impairments and activity limitations. Stroke, 35, 134-140.
  • Sunderland, A., Trinson, D., Bradley, L., Hewer, R. (1989). Arm function after stroke: an evaluation of grip strength as a measure of recovery and a prognostic indicator. Journal of Neurology, Neurosurgery & Psychiatry, 52, 1267-1272.
  • Tiffin, J. (1968). Purdue Pegboard Examiner Manual. Chicago, USA: Science Research Associates.
  • Wade, D.T. (1992). Measurement in Neurological Rehabilitation. Oxford, England: Oxford University Press.

Voir la mesure

Comment obtenir le NHPT ?

Les instructions du NHPT peuvent être obtenues dans l’étude par Mathiowetz et al. (1985) et Wade (1992).

Davis, Kayser, Matlin, Mower et Tadano (1999) ont noté que l’équipement standardisé le plus couramment utilisé pour le NHPT aux États-Unis est produit à la fois par Smith & Nephew Rehabilitation, Inc. et Sammons Preston.

L’équipement standardisé peut être obtenu sur le site web : http://www.sammonspreston.com/Supply/Product.asp?Leaf_Id=A8515

Table des matières
Qu’en pensez-vous ?