Line Bisection Test

Évidence révisées en date du 19-08-2008
Auteur(s)* :Lisa Zeltzer, MSc OT ; Anita Menon, MSc
Éditeur(s) : Nicol Korner-Bitensky, PhD OT ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

Le Line Bisection Test est une mesure rapide pour détecter la présence d’une négligence spatiale unilatérale (NSU). Pour compléter le test, il suffit de mettre une marque avec un crayon à travers le centre d’une série de lignes horizontales. Généralement, un décalage de la marque de bissection vers le côté de la lésion cérébrale est interprété comme un symptôme de négligence.

Revue détaillée

But de la mesure

Le Line Bisection Test est une mesure rapide pour détecter la présence d’une négligence spatiale unilatérale (NSU). Pour compléter le test, il suffit de mettre une marque avec un crayon à travers le centre d’une série de lignes horizontales. Généralement, un décalage de la marque de bissection vers le côté de la lésion cérébrale est interprété comme un symptôme de négligence.

Versions disponibles

Il existe plusieurs versions du Line Bisection Test et les procédures sont rarement standardisées, sauf lorsque le Line Bisection Test est utilisé comme un item d’une batterie de tests standardisés (Plummer, Morris & Dunai, 2003).

La relation entre la ligne bissectrice anormale et la négligence visuelle a été observée depuis plus d’un siècle (ex. Axenfeld, 1984; Liepmann & Kalmus, 1900). En 1980, Schenkenberg, Bradford et Ajax ont formellement évalué cette méthode de détection de la présence d’une négligence visuelle chez les patients avec des lésions à l’hémisphère non dominant et ils sont considérés comme les premiers à évaluer statistiquement cette méthode.

Caractéristiques de la mesure

Items :

Il est demandé demande aux patients de placer une marque avec un crayon (avec la main qu’ils privilégient ou leur main non affectée) à travers le centre d’une série de 18 lignes horizontales sur une page de 11 x 8,5 pouces.

Cotation :

Le test est coté en mesurant la déviation de la bissection par rapport au vrai centre de la ligne. Une déviation de plus de 6 mm par rapport au point médian indique une négligence spatiale unilatérale. Une omission de deux lignes ou plus sur une moitié de la page indique une négligence spatiale unilatérale.

  • A. Bissection de ligne normale
  • B. Bissection de ligne fortement altérée

Durée :

Le test prend moins de 5 minutes pour être complété.

Formation :

Aucune formation n’est typiquement documentée.

Sous-échelles :

Aucune.

Équipements :

  • Une page de papier de 11 x 8,5 pouces avec 18 lignes horizontales
  • Un crayon

Versions alternatives du Line Bisection Test

Le Line Bisection Test peut être présenté sous diverses formes. Certaines études utilisent 18 lignes horizontales, alors que d’autres études ont utilisé une seule ligne (Parton, Malhotra & Husain, 2004) ou une série de 10 lignes (Ferber & Karnath, 2001). Le Line Bisection Test est aussi offert dans le cadre de certaines batteries de tests standardisés, tel que le Behavioural Inattention Test (Wilson, Cockburn, Halligan, 1987; Schubert & Spatt, 2001).

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

Les patients ayant subi un AVC.

Les patients doivent être capables de tenir un crayon afin d’accomplir la tâche (la présence d’apraxie peut altérer cette capacité).

Ne devrait pas être utilisé avec :

Le Line Bisection Test doit être utilisé avec précaution dans le diagnostic clinique de la négligence spatiale : Ferber et Karnath (2001) ont noté que la déviation dans la bissection de ligne n’était pas évidente chez 40% des patients dans leur échantillon qui avaient une négligence sévère. En comparaison, chacun des quatre tests d’élimination administrés dans cette étude (Line Crossing, Letter Cancellation, Star Cancellation Test and Bells Test) ont omis 6% des sujets et peuvent être préférables au Line Bisection Test pour diagnostiquer la négligence spatiale unilatérale.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Non applicable.

Sommaire

Que mesure l’outil ? La négligence spatiale unilatérale (NSU) dans l’espace extra personnel.
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? Les patients ayant subi un AVC.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Dépistage
Temps d’administration Moins de 5 minutes.
Versions Il existe plusieurs versions du Line Bisection Test et les procédures sont rarement standardisées, sauf lorsque le Line Bisection Test est utilisé comme un item d’une batterie de tests standardisés tel que le Behavioural Inattention Test.
Langues Non applicable.
Propriétés psychométriques
Fidélité
  • Aucune étude n’a examiné la cohérence interne du Line Bisection Test.
  • Quatre études ont examiné la fidélité test-retest du Line Bisection Test. Trois études ont relevé une excellente fidélité et une a relevé une fidélité adéquate.
Validité

Critère :

Une étude a relevé que lorsque le Line Bisection Test a été comparé à d’autres tests d’élimination, la sensibilité du test pour détecter la négligence visuo-spatiale chez les patients âgés ayant subi un AVC était de 76,4%.

Construit :

Convergente :

Excellentes corrélations avec le Test d’Albert et la Baking Tray Task. Corrélations adéquates avec le Star Cancellation Test et avec la moyenne des lésions au CT-scan. Faible corrélation avec le Test de l’horloge (Clock Drawing Test).

Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Non applicable.
Acceptabilité Le Line Bisection Test devrait être utilisé comme un outil de dépistage plutôt que comme un outil de diagnostic clinique de la négligence spatiale unilatérale. Le rendement au Line Bisection Test peut être influencé ou peut renseigner sur d’autres syndromes outre que la négligence spatiale, telle que l’hémianopsie. L’apraxie doit être écartée puisqu’elle peut affecter la validité des résultats du test. Ce test ne peut pas être complété par un proche aidant. Les patients doivent être capables de tenir un crayon pour accomplir le test.
Faisabilité Le Line Bisection Test prend seulement 5 minutes pour être compléter et est simple à coter. Seulement un équipement simple est nécessaire (un crayon et un papier avec 18 lignes horizontales).
Comment obtenir l’outil ? Le Line Bisection Test peut être acheté en tant qu’élément du Behavorial Inattention Test du Pearson Assessment en cliquant sur le lien suivant : http://pearsonassess.ca/haiweb/Cultures/en-CA/Products/Product+Detail.htm?CS_Category=&CS_Catalog=TPC-CACatalog&CS_ProductID=749129972

Propriétés psychométriques

Résumé

Aux fins de cette revue, une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du Line Bisection Test. Le test a été évalué dans plusieurs études quant à sa validité de critère, ce qui a permis de mettre en évidence ses fortes propriétés psychométriques en comparaison à d’autres tests papier-crayon (Menon & Korner-Bitensky, 2004).

Fidélité

Cohérence interne :
Aucune évidence.

Test-retest :
Schenkenberg et al. (1980) ont examiné la fidélité test-retest du Line Bisection Test auprès de patients présentant des lésions de l’hémisphère droit, des lésions diffuses, des lésions de l’hémisphère gauche et des témoins hospitalisés, et ont relevé excellente fidélité test-retest variant de r = 0,84 à r = 0,93.

De façon similaire, Chen-Sea et Henderson (1994) ont relevé une excellente fidélité test-retest de r = 0,93 pour le Line Bisection Test.

Kinsella, Packer, Ng, Olver et Stark (1995) ont relevé une fidélité test-retest adéquate pour le Line Bisection Test (r de Pearson = 0,64).

Bailey, Riddoch et Crome (2004) ont examiné la fidélité test-retest du Line Bisection Test auprès de patients âgés ayant subi un AVC (85 patients avec une négligence et 83 patients sans négligence). Les patients ont été évalués à deux reprises à un intervalle d’une heure. Le coefficient de corrélation intraclasse (CCI) s’est avéré excellent pour les patients avec une négligence (CCI = 0,97).

Validité

Critère :

Bailey, Riddoch et Crome (2000) ont noté que lorsque le Line Bisection Test a été comparé à d’autres tests d’élimination, la sensibilité du test pour détecter la négligence visuo-spatiale chez les patients âgés ayant subi un AVC était de 76,4%.

Construit :

Marsh et Kersel (1993) ont examiné la validité de construit du Line Bisection Test en établissant une corrélation entre le test et le Star Cancellation Test, à l’aide de la corrélation de Pearson, auprès d’un échantillon de 27 patients en réadaptation ayant des antécédents d’AVC. Les deux mesures se sont révélées avoir une corrélation négative adéquate (r = -0,40). La corrélation est négative, car un haut score au Line Bisection Test indique une négligence spatiale unilatérale, alors qu’un score près de 0 au Star Cancellation Test indique l’absence d’une négligence spatiale unilatérale.

Egelko et al. (1988) ont établi une corrélation entre les scores au Line Bisection Test et la moyenne des lésions au CT-scan, et les lésions au CT-scan au niveau du lobe temporal, du lobe pariétal et du lobe occipital. Toutes les corrélations se sont avérées adéquates (respectivement, r = -0,44 ; -0,59 ; -0,37 et -0,42).

Friedman (1990) a examiné si le Line Bisection Test était corrélé avec le résultat fonctionnel chez 82 patients âgés, dans un délai de 14 jours d’un AVC non lacunaire. À l’évaluation au moment du congé, les patients avec une bissection de ligne altérée ont obtenu un résultat fonctionnel plus faible que ceux avec une bissection de ligne normale, tel que mesuré par les scores à l’Index de Barthel, par la vitesse de marche et par la destination au moment du congé. Lorsque les patients avec une bissection de ligne altérée ont été divisés en deux groupes selon le score à la bissection de ligne, les patients sévèrement affectés ont obtenu un résultat fonctionnel inférieur aux patients faiblement affectés.

Convergente :
Agrell, Dehlin et Dahlgren (1997) ont comparé les rendements de 57 patients âgés ayant subi un AVC sur cinq différents tests évaluant la négligence visuo-spatiale (le Star Cancellation Test, le Line Crossing-Test d’Albert, le Line Bisection Test, le Clock Drawing Test et le Copy A Cross). Le Line Bisection Test a démontré une excellente corrélation avec le Line Crossing–Test d’Albert (r = 0,85), et une corrélation adéquate avec le Star Cancellation Test (r = -0,33).

Bailey, Riddoch et Crome (2000) ont administré le Line Bisection Test et la Baking Tray Task à 107 patients avec des lésions cérébrales au côté droit ou gauche, et à 43 témoins du même âge. La Baking Tray Task a démontré une excellente corrélation avec le Line Bisection Test (r = -0,66). Cette corrélation est négative, car un score élevé au Line Bisection Test indique la présence d’une négligence spatiale unilatérale, alors qu’un score élevé à la Baking Tray Task indique un rendement normal.

Binder, Marshall, Lazer, Benjamin et Mohr (1992) ont comparé les rendements à la bissection de ligne et au Letter Cancellation dans un groupe de 34 patients avec des lésions cérébrales au côté droit. Ils n’ont relevé aucune corrélation significative (r = 0,39) entre les scores aux deux tests.

De façon similaire, Schubert et Spatt (2001) ont noté que chez 20 patients avec un AVC à l’hémisphère droit, aucune corrélation significative n’a été relevée entre le Line Bisection Test et le Star Cancellation Test (r = 0,48). De plus, cinq patients avec un rendement altéré sur l’un des tests ont obtenu un score dans les valeurs normales pour l’autre test.

Shiai, Sugishita, Ichikawa, Gono et Watabiki (1993) ont examiné la validité de construit du test de l’horloge (Clock Drawing Test) et ont relevé une faible corrélation avec le Line Bisection Test (r = 0,05).

Groupes connus :
Schenkenberg et al. (1980) ont relevé que le rendement au Line Bisection Test peut distinguer les patients avec des lésions à l’hémisphère droit des patients avec des lésions diffuses, des patients avec des lésions à l’hémisphère gauche et des témoins hospitalisés.

Sensibilité au changement

Aucune évidence.

Références

  • Agrell, B. M., Dehlin, O. I., Dahlgren, C. J. (1997). Neglect in elderly stroke patients: a comparison of five tests. Psychiatry Clin Neurosci, 51(5), 295-300.
  • Axenfeld, D. (1894). Eine einfache Methode Hemianopsie zu constatiren. Neurol Centralbl, 437-438.
  • Bailey, M. J., Riddoch, M. J., Crome, P. (2000). Evaluation of a test battery for hemineglect in elderly stroke patients for use by therapists in clinical practice. NeuroRehabilitation, 14, 139-150.
  • Bailey, M. J., Riddoch, M. J., Crome, P. (2004). Test-retest stability of three tests for unilateral visual neglect in patients with stroke: Star Cancellation, Line Bisection, and the Baking Tray Task. Neurophsychological Rehabilitation, 14(4), 403-419.
  • Barton, J. J. S., Black, S. E. (1998). Line bisection in hemianopia. J Neurol Neurosurg Psychiatry, 64, 660-662.
  • Binder, J., Marshall, R., Lazar, R., Benjamin, J., Mohr, J. P. (1992). Distinct syndromes of hemineglect. Archiv Neurology, 49, 1187-1194.
  • Chen-Sea, M. J., Henderson, A. (1994). The reliability and validity of visuospatial inattention tests with stroke patients. Occup Ther Int, 1, 36-48.
  • Egelko, S., Gordon, W. A., Hibbard, M. R., Diller, L., Lieberman, A., Holliday, R., Ragnarsson, K., Shaver, M. S., Orazem, J. (1988). Relationship among CT scans, neurological exam, and neuropsychological test performance in right-brain-damaged stroke patients. J Clin Exp Neuropsychol, 10, 539-564.
  • Ferber, S., Karnath, H. O. (2001). How to assess spatial neglect–Line Bisection or Cancellation Tests? J Clin Expl Neuropsychol, 23, 599-607.
  • Friedman, P. J. (1990). Spatial neglect in acute stroke: the Line Bisection Test. Scand J Rehabil Med, 22, 101-106.
  • Ishiai,S., Sugishita, M., Ichikawa, T., Gono, S., Watabiki, S. (1993). Clock-drawing test and unilateral spatial neglect. Neurology. 43, 106-110.
  • Kinsella, G., Packer, S., Ng, K., Olver, J., Stark, R. (1995). Continuing issues in the assessment of neglect. Neuropsychological Rehabilitation, 5(3), 239-258.
  • Liepmann, H., Kalmus, E. (1900). Ãœber einer Augenma beta störung beu Hemianopikern. Berlin Klin Wochenschr, 38, 838-842.
  • Marsh, N. V., Kersel, D. A. (1993). Screening tests for visual neglect following stroke. Neuropsychological Rehabilitation, 3, 245-257.
  • Menon, A., Korner-Bitensky, N. (2004). Evaluating unilateral spatial neglect post stroke: Working your way through the maze of assessment choices. Topics in Stroke Rehabilitation, 11(3), 41-66.
  • Parton, A., Malhotra, P., Husain, M. (2004). Hemispatial neglect. J Neurol Neurosurg Psychiatry, 75, 13-21.
  • Plummer, P., Morris, M. E., Dunai, J. (2003). Assessment of unilateral neglect. Phys Ther, 83(8), 732-740.
  • Schenkenberg, T., Bradford, D. C., Ajax, E. T. (1980). Line bisection and unilateral visual neglect in patients with neurological impairment. Neurology. 30, 509-517.
  • Schubert, F., Spatt, J. (2001). Double dissociations between neglect tests: Possible relation to lesion site. Eur Neurol, 45, 160-164.
  • Wilson, B. A., Cockburn, J., Halligan, P. W. (1987). Behavioural Inattention Test. Titchfield, Hants, England: Thames Valley Test Company Ltd.

Voir la mesure

Comment obtenir le Line Bisection Test ?

Cliquez ici pour obtenir un exemplaire du Line Bisection Test.

Le Line Bisection Test peut être acheté en tant qu’élément du Behavioural Inattention Test du Pearson Assessment en cliquant sur le lien suivant :

http://pearsonassess.ca/haiweb/Cultures/en-CA/Products/Product+Detail.htm?CS_Category=&CS_Catalog=TPC-CACatalog&CS_ProductID=749129972

Table des matières
Votre opinion