Double Letter Cancellation Test (DLCT)

Évidence révisées en date du 19-08-2008
Auteur(s)* : Lisa Zeltzer, MSc OT ; Anita Menon, MSc
Éditeur(s) : Nicol Korner-Bitensky, PhD OT ; Elissa Sitcoff, BA BSc
Version française en traduction libre : Alexandra Matteau

But

Le Double Letter Cancellation Test (DLCT) est utilisé pour évaluer la présence et la sévérité de déficits de balayage visuel et il est utilisé pour évaluer la négligence spatiale unilatérale (NSU) dans l’espace extra personnel rapproché (Diller, Ben-Yishay, Gertsman, Goodkin, Gordon & Weinberg, 1974).

Revue détaillée

But de la mesure

Le Double Letter Cancellation Test (DLCT) est utilisé pour évaluer la présence et la sévérité de déficits de balayage visuel, de même que la négligence spatiale unilatérale (NSU) dans l’espace extra personnel rapproché (Diller, Ben-Yishay, Gertsman, Goodkin, Gordon & Weinberg, 1974).

Versions disponibles

Le DLCT a été publié par Diller et al. en 1974.

Caractéristiques de la mesure

Items :

Il n’y a pas réellement d’items du DLCT.

Il est demandé au patient de regarder une feuille de papier 8.5″x11″ contenant 6 lignes avec 52 lettres par lignes. Simultanément, les lettres stimulus C et E sont présentées 105 fois. Le patient reçoit l’instruction de tracer une marque sur toutes les lettres C et E. Le temps nécessaire pour compléter le test est noté.

Ce test peut constituer un plus grand défi que l’élimination de formes ou de couleurs, puisqu’il exige la discrimination de deux lettres (C et E) parmi les rangées de lettres. Les lettres sont disposées dans des rangées structurées, et ainsi, nécessite moins de compétences organisationnelles que lorsque les formes sont dispersées de façon aléatoire sur la page ; ce qui permet au thérapeute d’examiner de plus près le problème d’attention sans le facteur confondant de l’organisation visuelle.

Pour commencer le DLCT, le thérapeute place la feuille de test à la ligne médiane du patient et la fixe avec du ruban adhésif. Il pointe ensuite la ligne d’essai en demandant au patient de marquer les C et les E. Si le patient est incapable d’accomplir l’essai, des instructions supplémentaires sont données. Si l’essai est correctement accompli, le thérapeute va ensuite donner les instructions comme suit : « Regardez les lettres sur cette page. Tracez une ligne sur chaque C et E. Prêt, commencez ici ». Le thérapeute pointe la première lettre de la première rangée et commence à chronométrer le patient.

Cotation :

Le score est calculé en soustrayant le nombre d’omissions (les C et les E qui n’ont pas été barrés) du score possible parfait de 105. Des scores élevés indiquent de meilleures performances. Le temps et le nombre total d’erreurs devraient être notés. Selon Diller et al. (1974), 13 sujets témoins ont eu une erreur médiane de 1 avec un temps d’exécution de 100 secondes. Les erreurs sur le côté droit de la page devraient être comparées avec celles sur le côté gauche de la page. Des erreurs dispersées de façon aléatoire indiquent un manque d’attention soutenue. Les erreurs concentrées sur une moitié de la page (gauche ou droite) indiquent une négligence spatiale unilatérale. Les autres lettres barrées sont rarement observées et ne sont donc pas incluses dans les analyses.

La démarche générale du patient lors de la tâche devrait être observée : c’est-à-dire est-ce que le patient travaille de gauche à droite ou se déplace de façon aléatoire sur la page ? ; est-ce que le temps de performance est lent ? ; est-ce que le patient choisit de façon sélective la réponse adéquate, ou marque fréquemment des lettres non visées).

Des données normatives ont été publiées selon le sexe et l’âge, basées sur les résultats de 241 patients avec des lésions à l’hémisphère droit (Gordon, Ruckdeschel-Hibbard, Egelko, Diller, Simmens & Langer, 1984).

Durée :

Moins de 5 minutes.

Formation :

Aucune typiquement documentée.

Sous-échelles :

Aucune.

Équipements :

  • Page de papier 11 x 8,5 pouces contenant 6 lignes avec 52 lettres par lignes et les lettres stimulus C et E présentées 105 fois.
  • Crayon
  • Chronomètre

Versions alternatives du DLCT

  • Version en nombre du DLCT (Wade, Wood & Hewer, 1988).Un test similaire au DLCT se servant de nombres au lieu de lettres a été créé. Il est demandé au patient d’éliminer tous les 1 et les 4 des rangées de nombres. Des données normatives pour cette forme du DLCT ont été recueillies auprès de 51 individus âgés (Wade et al., 1988).
  • Le sous-test de barrage de lettre du Behavorial Inattention Test (Wilson, Cockburn & Halligan, 1987).Une feuille de papier avec 5 lignes de lettres (34 par lignes) est présentée au patient. Le patient reçoit l’instruction de tracer une marque sur toutes les lettres E et R. Le score maximum est de 40 (20 à gauche, 20 à droite).

Pertinence de l’évaluation selon la clientèle

Peut être utilisé avec :

Les patients ayant subi un AVC.

  • Les patients doivent être capables de tenir un crayon pour compléter le test (la présence d’apraxie peut nuire à cette habileté)
  • Les patients doivent être capables de reconnaître les lettres de l’alphabet pour compléter le test

Ne devrait pas être utilisé avec :

  • Le DLCT nécessite des compétences linguistiques suffisantes pour identifier les lettres. Par conséquent, le DLCT n’est peut-être pas approprié pour les patients avec une aphasie réceptive.
  • Le DLCT n’est peut-être pas approprié pour les patients avec une mauvaise vue puisque les lettres peuvent sembler trop petites.
  • Le DLCT ne peut pas être utilisé pour faire la distinction entre une négligence sensorielle et une négligence motrice, car il nécessite à la fois de la recherche visuelle et de l’exploration manuelle.
  • Le DLCT ne peut pas être complété par un proche aidant.

Dans quelles langues la mesure est-elle disponible ?

Le DLCT a été utilisé avec des patients s’exprimant en anglais et en français.

Une version en hébreu du DLCT a été utilisée dans certaines études en tant qu’élément du Behavioral Inattention Test (par ex. Friedman & Nachman-Katz, 2004).

Sommaire

Que mesure l’outil ? La négligence spatiale unilatérale (NSU) dans l’espace extra personnel rapproché.
Avec quelles clientèles l’outil peut-il être utilisé ? Les patients ayant subi un AVC.
Est-ce un outil de dépistage ou d’évaluation ? Dépistage
Temps d’administration Moins de 5 minutes.
Versions Aucune.
Langues

Le DLCT a été utilisé avec des patients s’exprimant en anglais et en français.

Une version en hébreu du DLCT a été utilisée dans certaines études en tant qu’élément du Behavioral Inattention Test.

Propriétés psychométriques
Fidélité Cohérence interne :
Aucune étude n’a examiné la cohérence interne du DLCT.

Test-retest :
Une étude a examiné la fidélité test-retest du DLCT et a relevé une fidélité adéquate.

Validité Construit :
Corrélation adéquate avec les lésions moyennes au CT-Scan.
Est-ce que l’outil est sensible aux changements ? Non applicable.
Acceptabilité
  • Le DLCT devrait être utilisé comme un outil de dépistage plutôt que comme un outil de diagnostic clinique de la négligence spatiale unilatérale.
  • L’apraxie doit être écartée, car cela peut affecter la validité des résultats.
  • Le test ne peut pas être complété par un proche aidant.
  • Le DLCT est connu pour être une mesure de la négligence spatiale unilatérale plus difficile que le Single Letter Cancellation Test.
  • Les patients doivent être capables de tenir un crayon.
  • Le DLCT nécessite des compétences linguistiques suffisantes pour identifier les lettres et, par conséquent, il n’est peut-être pas approprié pour les patients avec une aphasie réceptive.
  • Les patients avec une mauvaise vue peuvent ne pas être capables de compléter le DLCT puisque les lettres peuvent sembler trop petites.
  • Le DLCT ne peut pas être utilisé pour faire la distinction entre une négligence sensorielle et une négligence motrice.
Faisabilité Le DLCT ne requiert pas de formation spécialisée pour être administré et seulement un équipement minimal est nécessaire (un crayon, un chronomètre et la feuille de test). Le test est simple à coter et à interpréter. Aucun score seuil suggéré pour la présence de négligence spatiale unilatérale n’est fourni pour le DLCT, mais des données normatives ont été publiées (voir Gordon, Ruckdeschel-Hibbard, Egelko, Diller, Simmens, & Langer, 1984). Le test est placé à la ligne médiane du patient et il est fixé avec du ruban adhésif. Le temps que prend le patient pour compléter le test est noté.
Comment obtenir l’outil ? Veuillez cliquer ici pour voir un exemplaire du DLCT.

Propriétés psychométriques

Résumé

En général, les tests d’élimination sont considérés comme ayant une meilleure fidélité test-retest que les tests de bissection de ligne et sont souvent plus sensibles pour détecter la négligence spatiale unilatérale que les tests de bissection de ligne (Marsh & Kersel, 1993; Azouvi et al., 2002). Il a été noté que le DLCT présentait des propriétés psychométriques adéquates, incluant quelques évidences sur la fidélité et la validité au niveau de l’identification de la négligence spatiale unilatérale dans l’espace extra personnel rapproché (Menon & Korner-Bitensky, 2004). Aux fins de ce module, une revue de littérature a été menée pour identifier toutes les publications pertinentes sur les propriétés psychométriques du DLCT.

Fidélité

Cohérence interne :
Aucune évidence.

Test-retest :
Gordon et al. (1984) ont examiné la fidélité test-retest du DLCT auprès d’un groupe de 31 individus et ont relevé une fidélité adéquate (r = 0,62).

Validité

Construit :

Egelko et al. (1988) ont noté que le DLCT corrélait adéquatement avec les lésions moyennes au CT-scan (r = -0,35).
Note : Cette corrélation est négative, car un score élevé au DLCT indique une meilleure performance, alors qu’un score élevé au CT-scan indique davantage de lésions cérébrales.

Critère :

Aucune évidence.

Sensibilité au changement

Aucune évidence.

Références

  • Azouvi, P., Samuel, C., Louis-Dreyfus, A., et al. (2002). Sensitivity of clinical and behavioural tests of spatial neglect after right hemisphere stroke. J Neurol Neurosurg Psychiatry, 73, 160 -166.
  • Diller, L., Ben-Yishay, Y., Gerstman, L. J., Goodin, R., Gordon, W., Weinberg, J. (1974). Studies in scanning behavior in hemiplegia. Rehabilitation Monograph No. 50, Studies in cognition and rehabilitation in hemiplegia. New York: New York University Medical Center, Institute of Rehabilitation Medicine.
  • Egelko, S., Gordon, W. A., Hibbard, M. R., Diller, L., Lieberman, A., Holliday, R., Ragnarsson, K., Shaver, M. S., Orazem, J. (1988). Relationship among CT scans, neurological exam, and neuropsychological test performance in right-brain-damaged stroke patients. J Clin Exp Neuropsychol, 10, 539-564.
  • Friedmann, N., Nachman-Katz, I. (2004). Developmental neglect dyslexia in a hebrew-reading child. Cortex, 40(2), 301-313.
  • Gordon, W. A., Ruckdeschel-Hibbard, M., Egelko, S., Diller, L., Simmens, S., Langer, K., Sano, M., Orazem, J., Weinberg, J. (1984). Single Letter Cancellation Test in Evaluation of the Deficits Associated with Right Brain Damage: Normative Data on the Institute of Rehabilitation Medicine Test Battery. pp1-7, New York: New York University Medical Center.
  • Ladavas, E. (1994). The role of visual attention in neglect: A dissociation between perceptual and directional motor neglect. Neuropsychological Rehabilitation, 4, 155-159.
  • Marsh, N. V., Kersel, D. A. (1993). Screening tests for visual neglect following stroke. Neuropsychological Rehabilitation, 3, 245-257.
  • Menon, A., Korner-Bitensky, N. (2004). Evaluating unilateral spatial neglect post stroke: Working your way through the maze of assessment choices. Topics in Stroke Rehabilitation, 11(3), 41-66.
  • Wade, D. T., Wood, V. A., Hewer, R. L. (1988). Recovery of cognitive function soon after stroke: A study of visual neglect, attention span and verbal recall. Journal of Neurology, Neurosurgery ,and Psychiatry, 51, 10-13.
  • Wilson, B., Cockburn, J., Halligan, P. (1987). Development of a behavioural test of visuospatial neglect. Archives of Physical Medicine and Rehabilitation, 68, 98-102.

Voir la mesure

Comment obtenir le DLCT ?

Le DLCT peut être acheté en tant qu’élément du Behavioral Inattention Test de Harcourt Assessment en cliquant sur le lien suivant : http://www.harcourt-uk.com/product.aspx?skey=2906

Cliquez ici pour obtenir un exemplaire du DLCT tel qu’il apparaît dans le Behavioral Inattention Test.

Table des matières
Votre opinion